L’alliance Itanium tente un rapprochement avec les développeurs de Solaris

Cloud

Une nouvelle démarche qui vise à attirer les applications Sparc sur les
plates-formes Itanium.

L’alliance Itanium Solutions a dévoilé un nouveau programme d’extension de plates-formes (Platform Expansion Programme) conçu pour augmenter le nombre d’applications disponibles sur la plate-forme Intel 64 bits.

Le programme permet d’exécuter sur les systèmes Itanium 2 les applications développées pour les serveurs Sparc sous Solaris. Il utilise la technologie Quicktransit développée par Transitive Corporation pour exécuter du code sans portage. Les éditeurs de logiciels intéressés par ce programme sont invités à acheter une licence auprès de Transitive.

Le manque d’applications tierces est l’un des principaux problèmes auxquels doit faire face Itanium pour parvenir à s’imposer. Le programme de migration Sparc/Solaris a vocation à multiplier instantanément le nombre d’applications disponibles sur la plate-forme.

Dans ses efforts visant à augmenter le nombre d’applications disponibles, l’alliance Itanium Solutions a également mis en jeu la somme de $50 000 dans le cadre d’un grand concours de programmation. Les prix seront attribués pour trois catégories : l’impact humanitaire, l’amélioration de la rentabilité de l’entreprise et l’amélioration des opérations commerciales pour les PME.
L’alliance Itanium Solutions regroupe Intel ainsi que différents fournisseurs produisant des systèmes Itanium tels que HP, NEC, Fujitsu et SGI.

Le groupe a été créé pour mieux soutenir la plate-forme après le premier échec d’Itanium qui n’a pas su répondre aux attentes du marché. Il vise à soutenir l’interopérabilité des applications entre les systèmes des différents éditeurs.

Traduction d’un article de Vnunet.com en date du 26 septembre 2006


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur