L’Amérique perd son emprise sur l’e-commerce

Cloud

Une nouvelle étude du cabinet IDC prévoit que d’ici trois ans la moitié des transactions liées au commerce électronique seront réalisées hors des Etats-Unis.

Actuellement, les Etats-Unis restent la terre de prédilection du commerce électronique. Selon les chiffres du cabinet IDC, pas moins de 74% du chiffre d’affaires mondial des ventes en ligne ont lieu outre-Atlantique. La part des autres nations devrait toutefois croître rapidement. IDC estime qu’en 2003 la partie non-USA devrait représenter 46% du marché mondial. L’Europe de l’Ouest pourrait enregistrer une hausse de 140% et atteindre un volume d’échanges estimé à 430 milliards de dollars.

Pour en savoir plus : http://www.idc.com (US)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur