L’Amiga revient ! Encore ?

Cloud

Adeptes des “Guru Meditation”, réjouissez vous, l’Amiga revient. On pourrait croire à une blague, tant la nouvelle a déjà été maintes fois annoncée mais jamais confirmée. Le nouveau modèle est annoncé pour le premier avril et ce n’est pas un poisson.

Imaginez une machine qui dix ans après la fin de sa commercialisation conserve encore des aficionados et un nombre d’utilisateurs fidèles conséquent. Ne cherchez plus, il ne s’agit pas des TO7 de Thomson mais bien de l’Amiga de feu Commodore. Passée entre diverses mains la décennie passée (dans l’ordre, Commodore puis Escom puis Gateway qui l’a revendu à deux de ses anciens cadres exécutifs), la première vraie machine multimédia (Amiga 500 puis 1200) va enfin connaître un successeur. Pour l’instant, il ne s’agira que d’une plate-forme de développement, mais les dirigeants de la nouvelle société Amiga indiquent clairement que la machine destinée au grand public ne devrait pas tarder. Cette première préversion devrait être officiellement présentée la semaine prochaine à la Nouvelle Orléans, lors de congrès de développeurs Amiga 2000. Comme quoi il reste même des salons consacrés à cette machine…

Si rien n’a filtré au niveau matériel, on sait tout de même que la machine s’appuiera sur un système d’exploitation créé par le Tao Group. Compilé à l’extrême, ce système d’exploitation doit en théorie occuper très peu d’espace mémoire et disque. Pour Bill McEwan, Pdg d’Amiga, le retour de ce nom mythique risque de faire du bruit. “Ce ne sera pas une machine dont les gens ne feront que se moquer. Elle formera un choix alternatif au couple Wintel et une vraie menace pour le statu quo”. Un discours plein d’espérance.

Pour en savoir plus : Le site officiel d’Amiga


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur