L’Android Market franchit le cap des 10 milliards de téléchargements

Cloud

Le seuil des 10 milliards de téléchargements d’applications mobiles a tout juste franchi sur l’Android Market. L’occasion, pour Google, de convaincre les indécis des bienfaits d’un modèle payant ?

L’Android Market a dépassé la barre des 10 milliards de téléchargements d’applications mobiles.

L’occasion pour Google d’anticiper le coup d’envoi des festivités de fin d’année, avec des promotions d’envergure sur 100 titres proposés au tarif symbolique de 10 centimes d’euro l’unité.

En vigueur depuis le 6 décembre au soir, cette opération séduction a cours pour dix jours.

Elle consiste à octroyer aux mobinautes, sur la base d’un renouvellement quotidien, une sélection de 10 logiciels qui ont fait la quasi-unanimité au sein de la communauté des utilisateurs.

Premiers à passer sur le billard, SoundHound (reconnaissance musicale, équivalent de Shazam) et Swiftkey (saisie prédictive par apprentissage automatique) laissent la part belle à de nombreux jeux “HD”, en l’occurrence des classiques tels que le best-seller Minecraft.

En pleine croissance, l’écosystème logiciel d’Android surpasse se rapproche de l’Apple App Store, qui avoisinerait les 17 à 18 milliards de téléchargements. Ce paramètre purement quantitatif accouche toutefois d’un constat sans équivoque.

En dépit d’une progression effrénée (4 milliards de téléchargements sur les 4 derniers mois), la prédominance de la gratuité fait plafonner à 341 millions de dollars les revenus ainsi générés, les deux tiers étant reversés aux développeurs.

A contrario, la plate-forme d’Apple privilégie la rétribution des éditeurs, engendrant ainsi 85% des recettes tirées de la vente d’applications mobiles.

 

Android Market stats


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur