L’annonce des PowerMac ‘oubliée’ par Steve Jobs !

Cloud

En revenant de MacWorld New York dans le jet privé Gulfstream que lui a offert le conseil d’administration d’Apple, Steven P. Jobs ne cessait d’être taraudé par une idée fixe : il avait oublié quelque chose lors du salon new-yorkais. Soudain, l’oubli lui revint, clair comme de l’eau de roche : le patron de la Pomme avait oublié d’annoncer? la nouvelle ligne de PowerMac ! Une parodie de communiqué de presse librement inspirée du site Crazy Apple Rumors.

Cupertino, Californie, vendredi 26 juillet 2002 : c’est dans son jet privé Gulfstream, à son retour de MacWorld New York, que Steve Jobs, PDG d’Apple (Nasdaq AAPL) s’est aperçu qu’il avait oublié une annonce majeure lors de sa dernière keynote : une nouvelle mise à jour de la ligne de Macintosh professionnels PowerMac. Le PDG d’Apple avoue avoir été particulièrement embarrassé à l’idée d’avoir passé sous silence une telle annonce. “Je n’ai pas arrêté de tourner et retourner une idée fixe depuis mon départ de New York : j’avais oublié quelque chose. Ce n’étaient pas les clés de ma Mercedes, puisque je les avais dans ma poche, ni mon dentifrice ou mon pantalon de rechange? Et puis j’ai eu le flash : j’avais oublié d’annoncer les nouveaux PowerMac. Quel idiotie !” Selon Jobs, c’est la confusion de dernière minute avant son entrée en scène qui serait à l’origine de cette boulette. Lui et Jon Rubinstein étaient en train de peaufiner les derniers détails de son discours et n’ont pas pu se mettre d’accord sur l’ordre de passage des annonces : iMac 17 pouces avant l’iPod et le PowerMac G4 ou inversement. Finalement, la question n’était pas tranchée à l’entrée de Jobs sur scène. Aucun des membres de la direction d’Apple n’a eu l’idée de lui en faire la remarque, croyant que l’absence du PowerMac à la présentation était due à une décision de dernière minute, habituelle lors de ce type de présentation. “Comment pouvais-je m’en douter”, a ainsi indiqué Avie Tevanian, le directeur de l’ingénierie logicielle chargé du développement. “J’ai été pris à plein temps sur Jaguar, qui constituait la première partie du spectacle. J’ai déjà eu du mal à m’assurer que toutes les démonstrations prévues par Steve se fassent sans problème, je n’allais pas en plus me charger du nouveau PowerMac. Déjà qu’iSync (voir édition du 18 juillet 2002) n’a rien voulu savoir, alors le reste vous savez !”

Et Phil Schiller d’ajouter désespéré : “Le nouveau PowerMac apporte à nos clients plus de puissance, plus de fonctionnalités et plus de design pour un coût similaire à la gamme précédente. Dommage que nous ayons laissé passer l’occasion de l’annoncer. Sur scène, j’ai tellement été obnubilé par mes présentations sous Jaguar que je suis passé complètement à côté de cette annonce-là. Pourtant, il était prévu que je démontre le silence de cette nouvelle machine face à un PC sous Pentium 4 à 2,7 GHz ! Je me suis même entraîné pendant deux semaines avec des moines pour ne pas briser le silence de notre machine.” C’est le directeur financier d’Apple, Fred Anderson qui s’avère le plus embarrassé : “Je me demande comment nous allons rattraper ce faux pas. Difficile de prédire si le décalage dans le temps de cette annonce aura des conséquences sur les revenus séquentiels que nous aurions pu générer. D’un autre côté, il est fort possible que l’impatience de nos clients déclenche une frénésie d’achats tendancielle avec des impacts collatéraux sur le reste des gammes. C’est un peu comme à la loterie, quoi : tout est possible ! Pour l’instant ce type de gestion m’a plutôt bien réussi. Croisons les doigts !” Particulièrement déçu par son étourderie, Jobs a ajouté à l’attention des clients d’Apple qui attendent le nouveau produit avec avidité : “C’est vraiment dommage parce qu’il s’agit d’une superbe machine. Le design le plus abouti auquel nous sommes parvenus pour les PowerMac. Nous avons cherché à répondre à presque toutes les attentes. Vous trouverez ainsi sur la face avant des entrées d’air profilées destinées à augmenter le refroidissement des processeurs que nous y avons intégré, mais aussi à abaisser drastiquement le bruit de nos machines. Il inclut deux emplacements pour disques durs en standard, de la place pour deux lecteurs optiques, ainsi qu’un connecteur FireWire et une prise audio mini-jack. A l’intérieur c’est Byzance, avec une carte mère complètement retravaillée et beaucoup plus rapide, de la mémoire vive ainsi que de la mémoire cache dynamique en pagaille, et de la place pour ajouter pour ainsi dire ce que vous voulez ! J’ai vraiment été stupide d’oublier d’annoncer cette machine. Stupide, stupide, stupide, stupide?” Apple entend rattraper la bévue lors d’un événement spécial qui aura lieu dans le courant de l’été et au plus tard à l’Apple Expo, à moins que la machine prennent trop de retard pendant les vacances? La Pomme pourrait alors décider de sauter une génération de PowerMac et en profiter pour rattraper son retard en termes de vitesse d’horloge. “Nous pourrions en profiter pour faire d’une pierre deux coups”, a ajouté Steve Jobs d’un air pensif. “Nos prototypes à 2,7 GHz ont tellement d’avance sur la concurrence, que nous n’aurions plus à démontrer la rapidité de nos machines. C’est sans doute une stratégie à peaufiner. J’y réfléchirais cet été sur la plage. En attendant, bonnes vacances !” Arrivée des prochains PowerMac durant l’été

Blague à part, cette parodie de fin de MacWorld librement inspirée du site Crazy Apple Rumors souligne l’état d’attente des clients d’Apple pour une nouvelle machine professionnelle plus puissante. Les chuchotements du Web ont été singulièrement alimentés par le site français MacBidouille, qui s’est permis de dévoiler en avant-première des clichés d’un PowerMac rapporté comme étant le prochain modèle commercialisé par Apple. Le constructeur californien a presque immédiatement réagi par conseils juridiques interposés, une preuve s’il en était besoin que les photos éditées représentent bien une machine issue des laboratoires de Cupertino. Tout le monde s’attend désormais à une présentation impromptue de ce nouveau PowerMac complètement retravaillé, surtout en ce qui concerne sa carte mère qui devrait disposer de plus de bande passante. Toute annonce de nouveaux PowerMac devrait donc soulever l’attention des clients d’Apple non pas uniquement sur l’effort réalisé au niveau du processeur (quelle que soit sa puissance), mais bien au niveau de l’architecture matérielle (mémoire cache, vitesse du bus,?). L’architecture de l’Xserve donne une idée de la direction vers laquelle se dirige la firme de Cupertino. Apple pourrait présenter de nouvelles machines le 5, le 13 ou le 24 août, selon les rumeurs circulant fin juillet sur le Web.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur