L’Apple Store bientôt en France

Cloud

Après les Etats-unis, la Grande-Bretagne et la Suède, la vente de Mac sur le Web arrive en France. Avis de tempête sur les Apple Centers ?

Un an après son ouverture aux Etats-unis, l’Apple Store, le magasin de vente sur le Web d’Apple se déploie en Europe, à la faveur de la mise en place de l’euro. Début 1999, les Mac pourront être ainsi achetés directement sur Internet, et le client personnalisera librement sa configuration (RAM, disque dur?).S’il n’est pas encore dit officiellement dans quelle mesure les acheteurs accéderont à ce site – directement ou via les revendeurs – dans la (probable) première hypothèse se pose le problème de la concurrence faite aux Apple Centers. “Attendons de voir pour juger”, c’est en substance la réaction de professionnels interrogés sur le sujet. Certains (ils ont souhaité garder l’anonymat) se disent sceptiques sur les chances d’un tel site en France : “la vente en ligne est davantage de culture américaine et la fabrication d’une machine sur mesure est surtout prisée dans le monde PC” juge l’un d’eux. A cela s’ajouteraient les “services, conseils et contacts directs” privilégiés par les clients. Même si un autre parie lui sur le changement inévitable des mentalités. Mais la plupart suggèrent que les filiales européennes ont freiné des quatre fers, avant de céder, face à la volonté d’Apple US d’importer ce système sur le Vieux Continent. Ce sont en fait les prix affichés qui vont être surveillés (voir ci dessous).Le responsable d’un important Apple Center redoute cependant un éventuel mauvais score de l’Apple Store hexagonal. Et d’expliquer ce paradoxe en citant l’exemple du site anglais où des chiffres de vente décevants ont conduit l’état-major américain à réclamer à sa filiale de sensibles baisses de prix. Réaction orageuse des revendeurs d’outre-manche à la clef?Guerre des prix ?”Des prix justes, corrects et stables”, voilà ce qu’attendent les revendeurs de leur futur concurrent en ligne. Ceux-ci expliquent en effet clairement qu’ils verraient d’un mauvais oeil l’ouverture d’un second front dans leur bataille tarifaire avec les spécialistes de la vente par correspondance. Des velléités de guerre des prix qui ne sembleraient toutefois pas de mise au sein d’Apple France. Et si l’on se promène sur des sites de vente américains – CompUSA, ClubMac, Apple Store – on voit que les prix sont calqués les uns sur les autres. Enfin, notons la spécificité des Apple Store européens : les prix seront tous identiques, euro oblige?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur