L’application mobile au coeur des enjeux marketing en entreprise

Apps mobilesCloudMobilité
applications-mobiles-marketing

Une étude d’Azetone et Harris Interactive illustre l’importance que les professionnels du marketing accordent aux applications mobiles pour renforcer essentiellement ROI et taux de conversion.

Avec l’objectif d’améliorer ROI, taux de conversion et image de leur entreprise, les professionnels du marketing consacrent une part croissante de leur budget aux applications mobiles.

C’est le principal constat établi par l’institut Harris Interactive et l’éditeur Azetone (spécialiste de la personnalisation et de l’A/B testing d’applications mobiles natives) après une enquête menée en avril-mai 2014 auprès de 224 agences/régies et annonceurs travaillant pour la plupart dans des entreprises de plus de 50 salariés.

Pour 37% des répondants au questionnaire en ligne, le site Web reste le pôle prioritaire d’investissement digital. Mais 24% préfèrent se concentrer en premier lieu sur l’application mobile. C’est plus que pour la publicité online (17%), les réseaux sociaux (13%) et l’e-mailing (6%). Près de trois quarts des sondés (72%) disposent d’ailleurs d’au moins une application mobile. 37% en ont déployé plusieurs. Site Web mobile et application sont combinés dans 58% des cas.

Les professionnels du marketing sont nombreux à ne pas disposer d’une vue globale de leurs budgets sur mobile. Ceux qui le maîtrisent en dédient 57% au développement et à la maintenance, le reste – 43% – étant alloué à la promotion et aux publicités (ce qui représentent tout de même 25% des dépenses publicitaires digitales).

Les deux tiers des annonceurs estiment que leur budget mobile aura augmenté entre 2013 et 2014. Près d’un sur cinq prévoit une hausse comprise entre 26% et 50%. La même proportion pense aller au-delà des 50% d’augmentation. Si le renforcement du ROI et du taux de conversion sont érigés comme des priorités (pour 59% des sondés dans les deux cas), l’amélioration de l’image de l’entreprise reste un objectif pour 43% des professionnels du marketing.

Sur la période 2014-2015, il faudra surveiller la tendance A/B testing. Plus de 8 responsables sur 10 ont l’intention d’intégrer, dans leur stratégie, cette technique qui consiste à proposer plusieurs variantes d’un même objet qui diffèrent selon un seul critère (prix, couleur, livraison…) afin de déterminer la version qui donne les meilleurs résultats auprès des consommateurs.

marketing-applications-mobiles

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : savez-vous décrypter le langage technico-marketing des smartphones et des tablettes ?

Crédit photo : ra2studio – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur