L’argent ne fait plus le bonheur de Wikileaks

Cloud

Le fondateur de Wikileaks, Julian Assange, accuse les banques américaines de bloquer les donations au bénéfice de son site, auquel il manque 2,5 millions de dollars pour aborder l’exercice 2012.

Wikileaks marque un brutal coup d’arrêt dans son activité et suspend toute publication de documents. Il manque 2,5 millions de dollars au site de Julian Assange pour boucler l’exercice 2011 et aborder l’année suivante sous de meilleurs auspices.

Il n’y a eu ni stade intermédiaire, ni transition en douceur dans l’affaire Wikileaks. Le bourreau des hommes politiques dit stop après avoir lâché sur la Toile plus de 250 000 câbles diplomatique, le mois dernier.

Ce déchaînement subit n’avait pas manqué d’entamer la confiance de ses plus fidèles alliés, qui s’estimaient mis en danger par des révélations poussées jusqu’à la divulgation de certaines sources.

Ce lundi, lors d’une conférence de presse tenue pour l’occasion, Julian Assange a exprimé toute sa frustration face à une faillite soudaine dont les racines germent toutefois depuis plus d’un an.

Le fondateur de Wikileaks estime en effet que cette mésaventure résulte de représailles organisées de la part de quelques banques américaines qui seraient parvenues à faire barrage à la majeure partie des soutiens financiers.

La victime en avait pourtant anticipé les prémices lorsque Visa avait fait des siennes, suivi comme son ombre par PayPal, qui avait lui aussi procédé à des blocages.

Julian Assange ne s’est guère fait prier pour évoquer quelques noms tels que Bank of America, MasterCard et Western Union, qu’il qualifie “d’organisations financières corrompues liées à des politiciens de droite“.

Plutôt que d’aller au casse-pipe en multipliant les publications, Wilileaks préfère se pourvoir en justice, alors même que son fondateur, leader charismatique improvisé, est sous le coup de poursuites pour des agressions sexuelles répétées qui pourraient lui valoir une extradition vers les Etats-Unis.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur