L’arrivée de Windows XP se précise dans la tourmente

Cloud

Selon Microsoft, Windows XP sera remis aux fabricants de PC d’ici au 24 août. Les constructeurs pourront ainsi livrer les premières machines équipées du nouvel OS de la firme avant sa sortie officielle. Windows XP débarque en plein procès Microsoft et l’éditeur a cherché à apaiser les critiques en le modifiant. Pour autant, sa commercialisation peut encore être compromise par une injonction.

“Notre boulot est désormais de faire en sorte que Windows XP soit terminé”, a indiqué ce lundi 20 août Steve Ballmer, le patron de Microsoft cité par Associated Press. “Avec un petit peu de chance, nous devrions parvenir à ce qu’il soit prêt d’ici vendredi”, a-t-il ajouté. D’après CNet, les fabricants de PC seront conviés au siège de Microsoft à Redmond (dans l’état de Washington) pour se voir remettre symboliquement les masters (originaux pour la copie) de la nouvelle version de l’OS, des mains de Bill Gates, président et architecte en chef, et Jim Allchin, vice-président du groupe. Des hélicoptères survoleraient la scène autour des réjouissances organisées à cette occasion, papillonnant dans leurs carlingues décorées aux couleurs de XP. Mais c’est aussi avant le 24 août que la cour d’appel doit renvoyer Microsoft devant un nouveau juge de première instance (voir édition du 17 août 2001). Le magistrat devra décider des sanctions à appliquer contre la firme jugée coupable de pratiques anticoncurrentielles et de violation des lois antitrust par le tribunal de première instance, jugement que la cour d’appel a depuis confirmé en partie (voir édition du 28 juin 2001).

La sortie de Windows XP intervient en plein procès Microsoft, attisant les griefs contre l’éditeur. Ses concurrents et “partenaires commerciaux” réclament plus de souplesse autour des icônes que les fabricants sont autorisés à placer sur le Bureau de l’OS, ce qui donne lieu à une petite saga haute en couleurs (voir édition du 9 août 2001) qui débute par l’annonce de Microsoft déclarant qu’il n’imposerait plus Internet Explorer (voir édition du 12 juillet 2001). Dans la même veine, on trouve aussi le support du MP3 volontairement limité par l’éditeur de Redmond dans son OS, officiellement pour ne pas payer les droits de licence liés (voir édition du 16 juillet 2001). Le support de Java alimente aussi les chroniques, entraînant des échanges nourris avec Sun (voir édition du 17 août 2001). Finalement, une partie des utilisateurs devront télécharger la JVM (machine virtuelle Java), quand certains de ceux ayant acheté un PC livré avec Windows XP la trouveront déjà installée par le fabricant. Ainsi, Compaq et Dell ont d’ores et déjà indiqué qu’ils le feraient (voir édition du 21 août 2001). Toujours dans le même registre, Microsoft a été sévèrement critiqué par Kodak au sujet du support de ses logiciels dans XP. Ils sont finalement parvenus à s’accorder à peu près (voir l’encadré dans l’édition du 13 août 2001).

Menace de suspension

Une fois en possession de la précieuse copie de Windows XP, les fabricants de PC vont donc s’atteler à personnaliser l’OS pour leurs utilisateurs, en ajoutant notamment des raccourcis vers des partenaires commerciaux sur le Bureau et dans le menu Démarrer. Ils vont aussi installer les pilotes pour leurs matériels et des applications supplémentaires comme la machine virtuelle Java. Une fois les tests d’usage réalisés, les fabricants pourront alors livrer des PC avec Windows XP dès le 17 ou le 24 septembre, soit plus d’un mois avant la sortie officielle en rayons le 25 octobre. Mais la sortie de Windows XP n’est pas à l’abri d’une suspension par décision de justice. Elle peut encore être compromise suite aux demandes d’injonction déposées par les associations de défense de la vie privée (voir édition du 16 août 2001), le sénateur américain Charles Schumer ou la société Intertrust (voir édition du 25 juillet 2001). Le gouvernement américain pourrait aussi déposer lui-même une demande, même après la sortie de XP. Quant au recours déposé par Microsoft devant la Cour suprême des Etats-Unis (voir édition du 8 août 2001), cette dernière devrait commencer à l’examiner dès sa rentrée en octobre.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur