Larry Ellison croit toujours au Network Computer

Mobilité

Le patron d’Oracle fonde une nouvelle société pour défendre les vertus de l’ordinateur allégé relié en réseau. Son fer de lance sera un PC sans disque dur et tournant sous Linux : le New Internet Computer.

Faire du neuf avec du vieux, voilà comment pourrait se résumer l’initiative de Larry Ellison. Après avoir essuyé un échec, il y a quelques années, sur le terrain du client léger, avec la société NCI, le patron d’Oracle fonde à nouveau une compagnie pour défendre l’ordinateur simplifié, dont les applications sont stockées en réseau ou sur un CD. Son nom : New Internet Computer Company.

Malgré les promesses d’un tel nom, on cherche la nouveauté. L’ordinateur d’entrée de gamme de la société NICC repose sur un principe intéressant pour les administrateurs des réseaux d’entreprises, puisque les applications stockées sur un serveur ou sur un CD-Rom sont très facile à mettre à jour (en changeant le CD par exemple). Cela dit, le tout repose sur des technologies déjà rodées.

Le système d’exploitation est Linux, accompagné du navigateur Netscape. Commercialisé à 199 dollars (environ 1 400 francs) sans moniteur, le PC allégé affiche une configuration très modeste. Elle comprend un processeur Intel Pentium à 266 MHz, 64 Mo de mémoire vive, un modem 56 Ko et un lecteur CD-Rom 24x. Bref, un client léger de plus pour un secteur qui cherche encore ses marques, du moins en Europe.

Pour en savoir plus : La société Nic


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur