Larry Ellison : “L’Europe dominera l’Internet…”

Régulations
Information - news

Pour le patron d’Oracle Larry Ellison, l’avance des Etats-Unis sur le marché de l’Internet et du commerce électronique n’est que temporaire. Avantagée par l’adoption massive du standard GSM, l’Europe promet de profiter de l’explosion des communications sans fil pour dominer ce secteur d’ici quelques années.

Après avoir proclamé que l’architecture client/serveur était condamnée (voir édition du 22 avril 1999), le patron d’Oracle Larry Ellison s’est à nouveau illustré lors d’une tournée auprès des entreprises européennes en expliquant que le Vieux Continent possédait toutes les cartes pour dominer le marché de l’Internet dans un avenir proche. Selon lui, l’adoption d’Internet en Europe et le réveil de la concurrence sur le marché des télécoms devraient progressivement modifier la donne. “Le problème en Europe est qu’il n’existe aucune compétition entre les opérateurs de télécoms, qui conservent encore leur monopole. Mais l’Europe est loin devant les Etats-Unis concernant le GSM et la téléphonie mobile, et il n’y a aucune raison pour que vous ne sautiez pas sur la prochaine génération d’Internet mobile. L’Europe peut faire très vite la différence”, estime Larry Ellison. Et d’ajouter : “Il existe un grand nombre de choses que vous pouvez faire avec l’Internet mobile et que vous ne pouvez pas réaliser avec des lignes fixes. Vous pouvez consulter le cours des actions et travailler à distance”.

Oracle travaille actuellement dans le développement d’outils Internet mobiles avec plusieurs acteurs des télécoms sans fil, dont le finlandais Nokia. D’où l’exemple cité par Larry Ellison : “Avec Nokia, nous avons construit un système de suivi des bus à Helsinki qui vous permet d’utiliser votre téléphone pour voir où se situe votre bus et quand il arrivera. Un matin de janvier à Helsinki, cela peut représenter une question de vie ou de mort. Vous n’avez pas envie de faire les cent pas dans le froid”.

Présentées comme le nouveau secteur en hausse lors du salon Networld+Interop (voir édition du 20 septembre 1999), les télécommunications sur les téléphones mobiles devraient profiter notamment du déploiement de la technologie GPRS, qui autorise des débits maximum de 115 kbps, avant l’avènement des équipements de troisième génération UMTS.

Pour en savoir plus : http://www.oracle.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur