Larry Page : Google doit s’imposer dans les réseaux sociaux

Cloud

En qualité de nouveau CEO de Google, Larry Page se montre incisif sur le front des réseaux sociaux face à la déferlante Facebook.

Larry Page prend les manettes de Google sous le signe des réseaux sociaux.

En fin de semaine dernière, le co-fondateur de Google, qui dispose désormais de l’étiquette de CEO, a envoyé un mémo interne dans ce sens : le groupe “search” doit apprendre à devenir “social”.

Considérant que l’hégémonie de Facebook devient trop encombrant. La menace est sérieuse d’autant plus qu’en 2010, Facebook est passé devant Google en termes de visiteurs uniques aux Etats-Unis.

Pour stimuler ses équipes, il a indiqué qu’un quart du bonus annuel sera attribué en fonction des résultats obtenus sur le front des réseaux sociaux sur l’année 2011.

“Quand vous sortez de nouveaux produits, essayez-les et faîtes-les découvrir à votre famille et vos amis”, peut-on lire dans le mémo repris par Business Insider.

Google repart donc à l’offensive sur le terrain. Fin mars, il avait sorti la fonction “Google +1”.

Disponible aux Etats-Unis, ce nouveau service permet aux utilisateurs du moteur de recherche de signaler les sites qu’ils apprécient grâce à un bouton “+1” placé à côté des résultats.

On attend parler d’autres projets plus ambitieux comme Google Me, dont le lancement avait été confirmé en septembre 2010 par le CEO de l’époque (Eric Schmidt). Mais le produit n’est pas toujours pas sorti .

Google avait initié d’autres projets communautaires comme Orkut, Google Buzz (lancé en février 2010) et Google Wave. Mais les résultats n’ont pas été convaincants face à la déferlante Facebook.

Néanmoins, Google pourrait rebondir grâce à ses systèmes d’exploitation (Android pour les terminaux mobiles et Chrome OS pour les netbooks) qui lui permettraient d’intégrer d’emblée une “surcouche sociale”.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur