Larry Page : Google innove bien, Facebook massacre ses produits

Dans Wired, le CEO et co-fondateur de Google prône l’innovation et la rupture. Les petits mots adressés aux concurrents Facebook et Apple sont courts mais cassants.

larry-page-google-concurrence-facebook-internet

L’interview que Larry Page, CEO et co-fondateur de Google, a accordée à Wired, permet de tâter l’état d’esprit du groupe Internet.

Moyen par sa taille (« plusieurs centaines de milliers d’employés ») mais grand par son influence (« un milliard de personnes utilisent nos produits »).

Le numéro un de la firme Internet de Mountain View reste toujours attaché à la dimension de l’innovation.

La division Google X permet de découvrir de nouveaux horizons comme la voiture automatique (une idée qu’il gardait depuis son passage à l’université de Stanford dans les années 90, assure-t-il) ou le Project Glass (lunettes intégrant une dimension de réalité augmentée).

Alors, place à l’imagination. « Je pense que nous avons besoin de rupture, de choses non-incrémentales à travers tout notre business », déclare Larry Page.

Même topo avec le rachat de Motorola Mobility : « Il y a beaucoup de place pour l’innovation dans le hardware. »

Il faut veiller aux aspects règlementaires mais les dossiers antitrust (interrompu aux Etats-Unis, toujours valide en Europe) ou les chroniques judiciaires visant Google ne semblent guère affecter le moral du dirigeant.

« Certes, ce n’est pas plaisant mais montrez-moi une société qui a échoué en raison des procédures judiciaires. Je n’en vois pas. »

Son point de vue sur l’évolution de Google + depuis sa création en juin 2011 ? Plutôt conciliant : « Je suis satisfait de ce qui a été faît. Nous travaillons sur des choses vraiment cools. Beaucoup de fonctions ont été copiées par nos concurrents. Je pense que l’on fait du bon boulot. »

Passons à la concurrence. Tirs nourris sur Facebook, qui fait « du très mauvais travail » avec ses produits.

Et dans l’univers de la mobilité iPhone vs Android, la « guerre thermonucléaire » promise par feu Steve Jobs et Apple s’est-t-elle concrétisée?

« Ca marche vraiment bien ? » (« How well is that working? ») répond Larry Page un brin narquois.

(Crédit photo Google : « Eric, Larry et Sergey dans une voiture automatisée », le 20 janvier 2011)

Quiz : Connaissez-vous les services Google ?

 

 

 

Rédacteur en chef ITespresso.fr Lire mes autres articles

Mon article vous a plu ?
Restez-connectés en vous inscrivant à nos newsletters

Derniers commentaires



2 replies to Larry Page : Google innove bien, Facebook massacre ses produits
  • Le 19 janvier 2013 à 10:59 par zanner la glauje

    Bonjour,

    Sachant qu’une couche à roulette s’appelle une poussette, comment s’appelle une paire de lunette à roulette. Maintenant que les deux sont automatisés, quelle destination allez vous choisir ?

    Cordialement,
    Zanner La Glauje.

  • Le 19 janvier 2013 à 11:05 par zanner la glauje

    Soit
    les exemples :
    couche+roulette=poussette,
    lunette+roulette=voiture,

    décriver la fonction automatiser().

Laisser un commentaire

  • Les champs obligatoires sont indiqués avec *,
    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

05:06:35