L’Asie va devancer l’Europe sur Internet

Cloud

Selon une étude du cabinet Booz Allen & Hamilton, les entreprises asiatiques sont en passe d’adopter massivement Internet et pourraient fort bien dépasser dans quelques années leurs homologues européennes en matière de services et de vente en ligne.

Alors que les Etats-Unis devraient conserver une première place d’avant-garde en matière de produits et de services Internet, la seconde place pourrait échoir à l’Asie dans les prochaines années. Selon une étude Booz Allen & Hamilton réalisée avec la participation de l’organisation internationale EUI, qui réunit environ 600 dirigeants de compagnies implantées dans le monde entier, il ressort que les différents gouvernements d’Asie prévoient d’encourager leurs entreprises locales à exploiter Internet, afin d’y vendre leurs produits et d’y faire des affaires. “Nous sommes surpris par le fait que 92% (des dirigeants asiatiques) sentent que l’Internet transforme profondément le marché mondial. Nous nous attendions à voir de grandes différences selon les industries ou les régions. Au contraire, les compagnies changent de cap pour aller à la rencontre d’Internet”, constate Louis Celi, responsable des nouveaux médias au sein d’EUI (Economist Intelligence Unit). Environ 89% des responsables ont expliqué qu’ils ne présentaient pour l’heure qu’un site d’informations générales, avec seulement 56% des entreprises fournissant des services clientèle en ligne et 37% pratiquant le commerce électronique. Des chiffres qui laisseraient rêveur en France, où les perspectives du marché Internet continuent souvent d’être floues pour les dirigeants. “Neuf responsables sur dix estimaient que la culture d’entreprise au sein de leur organisation allait changer, continue Louis Celi. Pour lui, l’adoption d’Internet marque une évolution obligatoire : “Si la compagnie ne s’adapte pas, elle ne survivra pas”, martèle le responsable.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur