L’auteur de CIH retrouvé

Cloud

Un ancien étudiant de l’université de Tatung serait à l’origine du virus CIH, qui a frappé plusieurs centaines de milliers d’ordinateurs principalement en Asie.

Alors que la presse relate des incidents épars liés au virus CIH en Occident, la région asiatique et le Proche-Orient semblent avoir été massivement touchés. Les chiffres évoquent plusieurs centaines de milliers d’ordinateurs paralysés, notamment en Corée du Sud et en Turquie. Or selon l’AFP, un journal taiwanais nommé United Daily News rapporte qu’un ancien étudiant, Chen Ing-hou, a reconnu être l’auteur du virus. Les services de police locaux, qui ont interpellé le jeune homme, ont confirmé que celui-ci aurait développé CIH lors de ses études à l’université de Tatung avant d’être sanctionné par l’établissement en mai dernier. Il risquerait une peine de prison maximale de trois ans.

La diffusion massive du virus en Asie semble avoir profité du fort taux de piratage local. Dans nos contrées, il est possible que le déploiement peu auparavant de Melissa ait limité les dégâts en incitant les responsables informatiques des entreprises à nettoyer leurs systèmes de tous les virus détectables (voir les éditions du 26 avril 1999 et du 1er avril 1999).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur