LCD : Sharp et Samsung font la paix

Mobilité

Les deux firmes asiatiques d’électronique mettent un terme aux procédures judiciaires qui les opposent à propos de la technologie LCD.

La hache de guerre est enterrée entre Sharp et Samsung.

Le groupe électronique japonais et son homologue sud-coréen ont signé un accord à l’amibale pour mettre un terme sur les contentieux portant sur des présumés violations de brevets portant sur les écrans et modules LCD (liquid crystal display).

Depuis 2007, les deux firmes avaient multiplié les actions en justice dans le monde entier (Etats-Unis, Japon, Corée et Europe).

“Conformément à cette déclaration, toutes les procédures judiciaires sont immédiatement stoppées, ce qui met un terme à tous les contentieux portant sur les brevets LCD concernés”, ont déclaré les deux groupes d’électronique dans un communique de presse commun.

Ils vont dorénavant chercher à “mutualiser” les éléments de brevets disputés afin d’en optmiser leur exploitation dans un cadre légal.

Selon iSuppli.com, Samsung serait le premier vendeur de téléviseur LCD aux Etats-Unis avec une part de marché de 16,8% au troisième trimestre 2009, suivi de Vizio (15,7%) et LG (8,1%). Sharp n’apparaît pas dans le top 5 outre-Atlantique.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur