LDCom rachète Belgacom France

Mobilité
Information - news

Belgacom cède sa filiale française à LDCom Networks et entre dans le capital de ce dernier. Le rachat de Belgacom France, mais aussi de Kaptech, permet à LDCom de se constituer une véritable base de clients auprès des entreprises, lui qui n’était qu’opérateur pour opérateurs.

LDCom Networks poursuit sa diversification. Après avoir racheté, il y a une semaine, Kaptech (voir édition du 11 janvier 2002), un opérateur spécialisé sur le marché des entreprises, LDCom vient de racheter la totalité du capital de Belgacom France, filiale française à 100 % de Belgacom. En contrepartie de son apport de Belgacom France, l’opérateur belge devient actionnaire de LDCom à hauteur de 10 %.

Belgacom France est un opérateur complet. Il offre en effet une large gamme de services voix et données locaux, interurbains et internationaux, des services de téléphonie mobile, des services satellites, des services aux opérateurs et tous les services liés à Internet. Mais il apporte surtout près de 6 000 clients entreprises. Un point important, car c’était en effet le souhait de LDCom de se rapprocher des clients finals, lui qui se situait jusqu’au rachat de Kaptech très en amont en n’étant qu’opérateur pour opérateurs.

Chacun conserve son activité

Selon le communiqué, les réseaux de Belgacom France et de LDCom seront intégrés. L’accord sera opérationnel pour mi-mars 2002. “Belgacom France poursuivra ses activités commerciales sur le marché des entreprises, tandis que LDCom se concentrera sur son coeur de métier d’opérateur d’opérateurs, en poursuivant son activité de mutualisation de ses infrastructures au profit de l’ensemble des professionnels”, précisent les deux entreprises.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur