Le BlackBerry App World débarque enfin en France

Mobilité

RIM ouvre aux mobinautes français sa plate-forme de téléchargements d’applications BlackBerry App World. L’AppStore doit encore faire face à un nouveau concurrent.

Après avoir inauguré son BlackBerry App World au Canada, aux Etats-Unis et au Royaume-Uni en avril dernier, RIM a officiellement lancé en ce début août son kiosque de téléchargements d’applications pour les smartphones BlackBerry en France.

Bon point pour RIM : son BlackBerry App World propose un catalogue riche de plus de 2 000 applications, gratuites ou payantes (le paiement s’effectue par PayPal), classées autour de 13 thèmes. Les smartphones BlackBerry de dernière génération, et équipés de la version 4.2 et supérieure de l’OS, peuvent en profiter, à l’image du Bold, du Curve, du Pearl ou du Storm.

Avantage supplémentaire : la plate-forme BlackBerry App World propose un système de sauvegarde automatique en ligne pour pouvoir réinstaller des applications déjà téléchargées, au cas où le mobinaute en effacerait certaines par mégarde.

Les acteurs se multiplient autour des plates-formes de contenus mobiles

Le constructeur canadien s’engouffre ainsi dans le créneau convoité – et sûrement lucratif – des plates-formes de ventes d’applications dédiées à un environnement mobile. L’AppStore d’Apple en est le reflet triomphant : à la mi-juillet, plus de 1,5 milliard d’applications avait été téléchargées sur des iPhone et iPod Touch depuis le kiosque en ligne de la marque à la Pomme.

Microsoft n’est pas en reste et compte proposer son Windows Marketplace pour les smartphones sous Windows Mobile dès cet automne. Le service a récemment été ouvert aux développeurs, pour qu’ils puissent y créer le maximum d’applications. Nokia s’est aussi jeté dans la fosse aux lions en mai dernier en ouvrant son Ovi Store.

Un point de taille pourrait en tout cas inciter les développeurs à se pencher sur le cas BlackBerry App World : RIM s’octroie 20% des revenus générés par l’application, les 80% restants reviendront aux développeurs. Une formule plus avantageuse que les 30/70% proposés par les autres constructeurs…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur