Le BlackBerry Storm déboule sur le marché des mobiles à écran tactile

Mobilité

Avis de tempête pour l’iPhone : RIM sort le très attendu BlackBerry Storm. Son premier partenaire est l’opérateur américain Verizon.

En juin dernier, Research In Motion (RIM) annonçait la sortie de son BlackBerry Bold, doté de la 3G+ et destiné aux professionnels. RIM revoit aujourd’hui ses ambitions à la hausse et vient concurrencer l’iPhone d’Apple sur son secteur grâce à son nouveau BlackBerry Storm : le smartphone à écran tactile orienté grand public.

Pour le moment, aucune information sur la date de sa sortie ou sur le prix de vente du BlackBerry n’a été dévoilée. On sait seulement que ce nouveau smartphone sortira à temps “pour les fêtes de fin d’année”. Et c’est l’opérateur Verizon Wireless qui le commercialisera aux Etats-Unis. En France, c’est SFR qui en aura l’exclusivité dès novembre.

Doté d’un très lumineux écran tactile de 3,26 pouces,  BlackBerry Storm se distingue par un système ingénieux dénommé ClickThrough. Il est possible de voir s’enfoncer légèrement l’écran, comme si on appuyait sur la touche d’un clavier et d’entendre un léger “clic” quand on relâche la pression sur l’écran.

Celui-ci s’adapte également  à la luminosité ambiante grâce à un jeu de capteurs. Pourvu par ailleurs d’un accéléromètre, les images peuvent automatiquement basculer du mode portrait au mode paysage.

3G, 3G+ mais pas Wi-Fi

Côté fonctionnalités, ce mobile à écran tactile supporte les réseaux 3G et 3G+. Seul défaut : le Wi-Fi n’est pas au rendez-vous sur ce mobile, contrairement aux terminaux proposés par ces concurrents directs, comme l’iPhone, le Nokia 5800 Xpress Music, le HTC Touch ou le Samsung Player Addict.

L’argument du constructeur canadien ? Autant profiter de son forfait 3G illimité pour naviguer sur Internet plutôt que d’user inutilement la batterie en se servant du Wi-Fi… .

Pour arriver à séduire le grand public, il faut aussi miser sur le multimédia. Le BlackBerry Storm tient le pari. Au menu : un navigateur GPS (exploitant le logiciel BlackBerry Maps), un appareil photo numérique de 3,2 Mégapixels avec autofocus et flash. Il inclut également une mémoire flash de 128 Mégabytes et un espace de stockage d’1 Go (avec un slot de carte mémoire de type microSD/SDHC) pour pouvoir stocker sa musique, ses photos et ses vidéos.

A ce propos, le Storm peut supporter une belle variété de formats comme le MP3, le AAC, AAC+, WMA pour l’audio, et le WMV, le MPeg4 et le H.264 pour la vidéo. Il inclut même le logiciel Media Sync, permettant de synchroniser ses fichiers sur iTunes avec son BlackBerry.

Développer son propre panel d’applications dédiées

Le nouveau mobile de RIM tourne sous le système d’exploitation BlackBerry OS 4.7. Des applications et logiciels sont déjà pré-installés, comme un navigateur web, un lecteur de documents Word, PowerPoint et Excel. Sans oublier l’intégration en standard des messageries instantanées (Live Messenger, AOL Messenger et Yahoo Messenger).

RIM compte aussi multiplier le nombre d’applications à télécharger sur son BlackBerry Storm, comme le propose déjà Apple avec son iPhone App Store. Le Canadien met ainsi à la disposition des développeurs un nouveau kit de développement, le “BlackBerry JDE v4.7”.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur