Le BlackBerry Storm en vente dès jeudi sur le site Web de SFR

Mobilité

L’opérateur mobile, filiale de Vivendi, distribuera en exclusivité le smartphone à écran tactile au prix de 99 euros.

Le très attendu  BlackBerry Storm débarque en France. SFR proposera le smartphone à écran tactile de RIM en exclusivité dès jeudi sur son site Internet et, à partir du 3 décembre, dans son réseau de boutiques “Espaces SFR”. L’opérateur français pourra donc commencer la commercialisation du BlackBerry Storm avant sa sortie aux Etats-Unis (prévue le 21 novembre).

SFR proposera le premier terminal de RIM à écran tactile à 99 euros (149 euros moins 50 euros de remboursement) c’est-à-dire au même prix que l’iPhone 8 Go distribué par Orange (la version 16 Go est à 129 euros). Chez les deux opérateurs, pour bénéficier de tels tarifs,  il faut souscrire à un abonnement.

La filiale mobile du groupe Vivendi va donc associer le BlackBerry Storm à deux nouveaux forfaits Illimythics 3G+ en série limitée à 40 000 et 50 000 souscriptions (du 19 novembre au 20 janvier). Avec deux ou trois heures de communications, les abonnés profitent du surf sur Internet, de la télévision mobile, des textos, et de la navigation GPS en illimité.

Ce dernier service fonctionne avec l’application SFR Find & Go. Il permet à l’utilisateur d’exploiter des fonctionnalités de géolocalisation pour afficher des points d’intérêts aux alentours, calculer un itinéraire piéton et le guider en voiture en précisant la position des radars fixes et en l’informant sur l’état du trafic.

De la 3G, du Bluetooth mais pas de Wi-Fi

Le forfait deux heures est disponible à partir de 44,90 euros par mois et l’offre de 3 heures est à 61,90 euros par mois avec un engagement de 24 mois. Il faut compter cinq euros en plus dans les deux cas pour obtenir un engagement de douze mois seulement.

La nouveauté apportée par le BlackBerry Storm par rapport à ses concurrents – on pense surtout à l’iPhone d’Apple – réside dans sa technologie d’écran tactile SurePress. Lorsque l’utilisateur appuie, l’écran de 3,25 pouces s’enfonce légèrement pour bien marquer le clic.

RIM ne joue pourtant pas la carte du tout tactile et conserve quelques touches essentielles comme celle qui permet de décrocher et une l’autre de raccrocher. En pivotant l’appareil, l’utilisateur peut faire basculer l’affichage du mode portrait au mode paysage et ainsi pianoter sur le clavier AZERTY qui apparaît à l’écran.

Le BlackBerry Storm se connecte au réseau 3G ainsi qu’en Bluetooth. Pas de Wi-Fi. Dommage car même si SFR propose le surf en illimités dans ses forfaits, il aurait été apprécié d’avoir cette option en plus.

Le terminal intègre un appareil photo de 3,2 Méga-pixels et un lecteur média compatible avec les formats de fichier MPEG4, H.264, WMV pour la vidéo et MP3, AAC, WMA pour la musique.

Un peu de prmotion pour la musique sans DRM

Ces 155 grammes de technologies mobiles proposent aux adeptes des téléchargements sur la plate-forme iTunes d’Apple de synchroniser leur librairie avec le BlackBerry Storm grâce au logiciel Media Sync.

Cependant, en France comme en Europe avec l’opérateur Vodafone (deuxième actionnaire de SFR en détenant 44% du capital), les utilisateurs pourront télécharger leurs titres favoris à partir du portail Vodafone Live.

D’ailleurs avec les forfaits SFR Illimythics 3G+, les abonnés reçoivent gratuitement dix titres sans DRM, c’est à dire sans protection contre la copie, à télécharger.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur