Le Blu-Ray dévoile ses protections anti-copie

Mobilité

Pas moins de trois technologies de protection contre la copie illégale accompagneront les futurs disques optiques de nouvelle génération.

Les majors du cinéma peuvent se réjouir. Leurs films gravés sur Blu-ray Disc (BRD), les DVD de nouvelle génération, seront bien protégés. Et même, plutôt trois fois qu’une ! La Blu-ray Disc Association (BDA) a présenté, hier mardi 9 août, les trois composantes de son système de contrôle du contenu, à savoir l’Advanced Access Content System (AACS), le “BD+” et le ROM Mark.

Selon toute vraissemblance, AACS est un gestionnaire de droits numériques (DRM) puisque, selon la BDA, il “autorise de nouveaux modèles d’usages avec l’utilisation en réseau et Internet y compris la gestion des copies, de manière sécurisée et autorisée” . L’association présente le niveau de protection de l’AACS comme “plusieurs fois supérieure à celui des DVD actuels” . L’AACS devrait également être adopté par le concurrent HD-DVD.

Identifiant numérique unique

La sécurité des disques face aux risques de piratage massif sera complétée par le module ROM Mark. Ce système permet de marquer chaque disque produit d’un identifiant numérique unique et invisible à l’oeil du consommateur, dont le système de production ne sera fournit qu’avec les équipements certifiés BD-Rom. Selon toute vraisemblance, l’identifiant unique permet, en cas de contrefaçon, de remonter à la source de la copie du disque qui aura servi d’emprunte initiale. La BDA espère ainsi réduire une partie des 3 milliards de dollars de pertes annuelles, attribuées au piratage par les industriels du divertissement.

Enfin, cerise sur le gâteau, BD+ offrira un programme de mise à jour dynamique des systèmes (les lecteurs de BRD) éventuellement affectés par des manipulations visant à faire sauter les protections. La BDA précise que seuls les platines “modifiées” seront (re)mise à jour via Internet ou par l’intermédiaire d’un BRD. Cette possibilité de mise à jour dynamique vise à décourager les contrefacteurs dont les productions ne fonctionneront que de façon limitée dans le temps. Il restera à vérifier que ce trio technologique sera à la hauteur de ces annonces en matière de protection.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur