Le blues des développeurs Apple

Cloud

Cela fait plusieurs mois que la communauté des développeurs français se plaint. Si, traditionnellement, Apple a toujours beaucoup communiqué avec eux, la situation est en train de changer. Et la sortie imminente de MacOS X n’arrange rien à la situation. Reste que la Pomme et son goût du secret pourraient bien retarder la sortie de certaines applications.

La situation se tend entre Apple et ses développeurs français, pourtant adhérents au programme officiel de la firme. Et la Pomme ne semble guère déterminée à changer la donne. CD-Rom en retard, version finale des systèmes disponible après leur sortie dans le commerce, une centralisation au siège américain, rien pour encourager les petits Français. Un exemple ? Si les développeurs eurent la primeur des premières versions de MacOS X, la version bêta, elle, leur est parvenue après l’Apple Expo ! Et pour la version finale sortant le 24 mars, aucun CD-Rom n’est prévu pour les développeurs avant la date fatidique. Voilà qui ne va pas les aider à sortir leurs applications dans la foulée.

Apple privilégie le Web pour communiquer avec les développeurs

A la décharge d’Apple, notons tout de même que le constructeur propose sur son site destiné aux développeurs référencés toute une panoplie de versions préliminaires des technologies Apple, de la documentation en quantité astronomique et, depuis peu, une “télévision pour les développeurs” qui diffuse les discours techniques de la dernière conférence mondiale des développeurs Apple (WWDC). Depuis quelques années, Apple a décidé de pousser le Web. Au détriment des autres moyens d’information des développeurs ? En réalité, il n’y a pas que cela. Le culte du secret est devenu une règle d’or, allant jusqu’à gêner le travail de certains développeurs.

Au final, les développeurs européens et français se sentent un peu frustrés. Le cas de MacOS X parle de lui-même. Les développeurs ne recevront sans doute aucune version préfinale avant la sortie mondiale du système. Or, certaines API de programmation ne sont toujours pas documentées par Apple et les développeurs ne pourront pas tester leurs applications et découvrir les bogues éventuels de MacOS X. Et c’est là un point important. Sans cette phase de tests, le feedback se fera avec beaucoup de retard et donc, les applications ne sortiront pas avant plusieurs semaines ou même mois ! Bien entendu, les grands éditeurs n’ont pas ce problème. Ils reçoivent régulièrement les dernières bêtas !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur