Le Bluetooth 4.0 devient Smart

Mobilité
logo Bluetooth

A défaut de révolutionner le standard, la technologie Bluetooth version 4.0 s’affiche sous l’appellation Smart. Et pour cause : ses usages se démultiplient et mettent en jeu un nombre croissant de périphériques connectés.

Le Special Interest Group (SIG), association chargée de la promotion du Bluetooth, rend public les spécifications d’une communication Bluetooth 4.0 qui mettra en jeu des interactions entre des terminaux maîtres (tablettes, ordinateurs) dénommés Smart Ready et des périphériques monotâches de catégorie Smart.

L’iPhone 4S fut (et restera) le premier appareil à embarquer en natif cette norme dont Apple a également doté ses nouveaux MacBook Pro série “Late 2011”.

Le groupe SIG, chargé d’en définir les caractéristiques, confère à la quatrième mouture majeure de cette technologie de communication, le nom de Bluetooth Smart.

Désormais, le Bluetooth s’ouvre à un large éventail de périphériques “intelligents”.

D’un côté, de petits appareils à basse consommation “alimentés par des piles bouton” et dotés de senseurs aux fonctionnalités bien définies. Il peut s’agir de thermomètres, de podomètres, de détecteurs de présence…

Les données ainsi collectées sont redirigées en simultané et en instantané vers des terminaux connectés grâce à un système d’antenne à double voie.

Concrètement, le principe n’évolue guère, au contraire d’un écosystème matériel plus dense. Reste néanmoins à convaincre les constructeurs d’entrer dans la danse.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur