Le business de Microsoft orienté “Windows 7 up”

CloudPoste de travailSystèmes d'exploitation

Depuis le lancement de Windows 7 en novembre 2009, Microsoft revendique 175 millions de licences vendues. De quoi doper ses résultats financiers sur l’ensemble de l’exercice fiscal 2009-2010. En attendant le renfort d’Office 2010 ?

Microsoft a pu s’appuyer sur Windows 7 pour présenter de bons résultats. Reste à savoir comment vont se comporter les ventes d’Office mais son démarrage serait un “succès”.

L’éditeur a réalisé un chiffre d’affaires de 16,04 milliards de dollars sur le quatrième trimestre 2010 (+22% par rapport à la même période l’an dernier).

Les autres indicateurs sont aussi orientés vers le vert : résultat d’exploitation (+49% à 5,93 milliards de dollars) et résultat net (+48% à 4,52 milliards).

De quoi rassurer les investisseurs a priori. L’an dernier, la firme de Redmond avait bouclé son exercice précédent marqué par le premier recul de son activité depuis sa création en 1975.

Microsoft peut dire merci à l’expérience utilisateur Windows 7 qui a fait oublier l’OS précédent Vista jugé moins efficace.

Depuis le lancement de Windows 7 en novembre 2009, Microsoft affiche 175 millions de licences vendues.

“Nous percevons des performances vente à travers les lignes de nos business, en particulier avec Windows 7 et Office 2010”, commente Kevin Turner, en qualité de directeur général du groupe Microsoft (COO en anglais), cité dans le communiqué de presse.

Celui-ci n’a pas manqué de rappeler l’importance de la transition stratégique que Microsoft mène vers les services cloud avec Windows Azure ou les Online Services.

Et les prochaines échéances de sortie des nouveaux produits d’ici la fin de l’année sont fixées : Windows Phone 7 (OS mobile) prévu à l’automne et Xbox Kinect (console de jeux sans manettes) qui va apparaître début novembre.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur