Le buzz Deezer continue dans l’enceinte du MidemNet

Cloud

Jonathan Benassaya n’a pas participé à une table ronde au rendez-vous des professionnels de la musique numérique…Le mystère plane sur le réel maintien de ses fonctions de P-DG chez Deezer.

Quelque chose ne tourne pas rond chez Deezer.

Selon une contribution d’un blog du Monde.fr en date du 24 janvier, Jonathan Benassaya, co-fondateur et P-DG du service français de diffusion de musique en streaming, n’a pas participé à la table ronde du MidemNet à Cannes organisée samedi 23 janvier sur le thème “deals entre labels et services digitaux”. Alors que sa présence était annoncée.

Difficile d’y voir clair. Jeudi soir, la société Deezer diffusait un communiqué de presse selon lequel Jonathan Benassaya gardait bel et bien ses fonctions de P-DG. Une réponse formelle alors que des rumeurs circulaient sur son départ de la société. Mais sans fournir d’explications supplémentaires…

Les premiers noms d’un successeur venu de l’extérieur commencent à filtrer. Par exemple, on a évoqué le nom de Mourad Boudjellal, fondateur et patron de la maison d’édition Soleil Productions. Mais l’intéressé a démenti rapidement.

Selon ElectronLibre.info à la pointe de l’enquête, Jonathan Benassaya subirait une cabale des actionnaires de Deezer après la levée de fonds de 6,5 millions d’euros effectuée en octobre 2009. Et les relations avec le co-fondateur Daniel Marhely se seraient dégradées…

D’un point de vue business, les premiers résultats des offres premium lancées dans la foulée du dernier financement se révèleraient décevantes : 10 000 abonnés à son offre payante et 4000 souscripteurs à sa formule de streaming en qualité Hi-Fi sur le PC, toujours selon ElectronLibre.info.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur