Le câble fâche les providers américains

Régulations

Un groupe de fournisseurs de services Internet américains incluant AOL fait pression pour ouvrir les contenus diffusés sur le câble à la concurrence. En ligne de mire : At Home et Excite.

Inquiets de l’arrivée massive aux Etats-Unis de nouveaux services Internet câblés, 18 grands fournisseurs de services Internet ont exigé auprès de la Commission des Communications Fédérales (FCC) la régulation du contenu de ce canal à haut débit. Avec AOL en tête, le groupe demande l’ouverture à la concurrence des prestations Internet. L’attaque vise évidemment le géant du Web câblé né cette semaine lors du rachat du portail Excite par l’opérateur At Home. Celui-ci n’a aucune obligation légale d’ouvrir ses réseaux aux autres fournisseurs déjà présents sur le Web, comme AOL & Netscape ou Disney & Infoseek. Par opposition, les réseaux de téléphone local sont ouverts à tous. “Si les câblo-opérateurs contrôlent leur réseau à large bande de manière à éroder l’ouverture fondamentale d’Internet, les consommateurs auront moins de choix, de produits, de services et de prix à disposition”, indique la lettre des 18 fournisseurs en colère.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur