Le CERN pris d’assaut par des pirates

Cloud

Des pirates sont presque parvenus au niveau de contrôle du fameux  accélérateur de particules. Aucun dommage, apparemment.

Une équipe de hackers grecs ont été très proches de prendre le contrôle du Large Hadron Collider (LHC, accélérateur de particules) du CERN (Organisation européenne pour la recherche nucléaire), en activité depuis mercredi 10 septembre.

Les hackers sont parvenus à passer les défenses réseau du CERN pour atteindre le CMS (Compact Muon Solenoid Experiment) où ils ont laissé un fichier contenant les mots suivants : “GST : Greek Security Team. Nous sommes 2600 – Ne plaisantez pas avec nous.”

“Apparemment, il n’y a aucun dommage. D’après ce que nous avons pu déterminer, ces hackers ont seulement voulu nous faire remarquer que le CMS était piratable” déclare au Daily Telegraph James Gillies, porte-parole du CERN. “L’attaque a été rapidement détectée. Nous disposons d’un réseau de plusieurs niveaux, un niveau d’accès général et des niveaux à la sécurité beaucoup plus poussée pour les opérations sensibles du LHC”.

Les hackers sont parvenus “à un niveau près” du système de contrôle informatique de l’un des énormes détecteurs du LHC, un gigantesque aimant de 12 500 tonnes, 21 mètres de longueur et 15 mètres de largeur et de hauteur.

“Nous pensons que les autorisations d’accès d’un membre de l’équipe Tevatron du Fermilab (le briseur d’atomes américain concurrent) ont été compromises”, déclare l’un des scientifiques travaillant sur l’appareil. “Ce qui est arrivé n’est pas si grave, et prouve que certaines personnes sont toujours à l’affût de la moindre faille.”

D’après le CERN, le centre a été inondé d’appels et d’e-mails de la part d’un public inquiet à l’idée que le CERN pourrait provoquer la création d’un trou noir et détruire la planète, malgré les déclarations rassurantes du CERN en la matière.

Adaptation d’un article de Vnunet.com en date du 12 septembre 2008 intitulé Hackers breach Cern security


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur