Le chapitre Mygazines se referme

Cloud

Le site qui permettait aux internautes de consulter illégalement les magazines du monde entier serait à court d’argent. On peut en douter…

“Très chers membres, visiteurs et éditeurs. Pour des raisons financières et à cause de l’état général de l’économie, nous devons malheureusement fermer mygazines.com”. C’est ainsi que Mygazines.com, le site qui rendait possible la lecture gratuite des magazines et publications du monde entier, accueille désormais ses visiteurs.

Le site vient de fermer ses… pages. Les raisons invoquées sont financières, les propriétaires du site ne disposant plus de suffisamment de fonds pour continuer leurs activités.

Des activités qualifiées d’illégales au moment de l’ouverture du site, consistant à inciter les internautes à scanner les pages des magazines entiers pour les diffuser gratuitement sur le Web. Le tout sans accord préalable des publications en question qui considérait mygazines.com comme un site de piratage pur et simple.

Time Warner qui publie l’hebdomadaire Time, avait annoncé, en août dernier vouloir obliger le site à fermer ses portes. Et même si l’équipe de Mygazines.com prétexte un problème monétaire, le doute subsiste.   
Mygazines.com permettait aux internautes de feuilleter les pages des publications scannées directement à partir du site grâce à une technologie Flash.

Dans son message, l’équipe de Mygazines lance un appel aux professionnels de l’édition les invitant à la contacter au cas où ils seraient intéressés de “comprendre mieux notre modèle et notre vision du futur de l’édition”. L’aventure Mygazines n’aura duré que quelques semaines mais les créateurs du site ne sont pas complètement prêts à écrire le mot “fin”.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur