Le chipset d’Infineon mis en cause dans les dysfonctionnements de l’iPhone

Mobilité

Selon l’analyste Richard Windsor, le chipset du fabricant allemand serait à l’origine des coupures d’appels observées parmi les utilisateurs de l’iPhone.

Selon un analyste, le nombre incroyablement élevé de coupures d’appels dénoncé par certains utilisateurs de l’iPhone pourrait être lié au chipset Infineon du téléphone.

Alors que les forums utilisateurs d’Apple ont été submergés de plaintes concernant ces coupures d’appels, Apple est demeuré étrangement silencieux sur le sujet. C’est aujourd’hui au tour de l’analyste de Nomura Richard Windsor de s’exprimer dans une note, soutenant que le chipset 3G du fabricant allemand Infineon pouvait être à l’origine du problème.

“Nous pensons que ces problèmes proviennent d’un chipset trop jeune et d’un embouteillage dans le protocole radio dont nous sommes quasiment certains qu’Infineon est le fournisseur 3G”, explique l’analyste dans son rapport daté du 12 août. “Il y a bien trop d’exemples sur les blogs de l’iPhone et les sites d’Apple pour que ce soit une coïncidence. De plus, ce n’est pas qu’aux Etats-Unis mais d’autres pays aussi.”

Selon Richard Windsor, le logiciel du chipset n’a pas été suffisamment testé dans les zones présentant une couverture cellulaire inégale et les problèmes constatés sont identiques à ceux observés avec les téléphones 3G lors de leur lancement en Europe il y a cinq ans.

Apple serait en train de travailler au développement d’une mise à jour afin de corriger le problème, qui pourrait être achevée et publiée d’ici quelques semaines.

“La question n’est pas de savoir si vous avez des problèmes ou non”, a déclaré Ken Dulaney, spécialiste de la téléphonie mobile chez Gartner, au Wall Street Journal. “Ce qui compte, c’est la réactivité d’Apple. Si Apple corrige ce problème, ses clients lui ficheront la paix.”

Selon un analyste, le nombre incroyablement élevé de coupures d’appels dénoncé par certains utilisateurs de l’iPhone pourrait être lié au chipset Infineon du téléphone.

Alors que les forums utilisateurs d’Apple ont été submergés de plaintes concernant ces coupures d’appels, Apple est demeuré étrangement silencieux sur le sujet. C’est aujourd’hui au tour de l’analyste de Nomura Richard Windsor de s’exprimer dans une note, soutenant que le chipset 3G du fabricant allemand Infineon pouvait être à l’origine du problème.

“Nous pensons que ces problèmes proviennent d’un chipset trop jeune et d’un embouteillage dans le protocole radio dont nous sommes quasiment certains qu’Infineon est le fournisseur 3G”, explique l’analyste dans son rapport daté du 12 août. “Il y a bien trop d’exemples sur les blogs de l’iPhone et les sites d’Apple pour que ce soit une coïncidence. De plus, ce n’est pas qu’aux Etats-Unis mais d’autres pays aussi.”

Selon Richard Windsor, le logiciel du chipset n’a pas été suffisamment testé dans les zones présentant une couverture cellulaire inégale et les problèmes constatés sont identiques à ceux observés avec les téléphones 3G lors de leur lancement en Europe il y a cinq ans.

Apple serait en train de travailler au développement d’une mise à jour afin de corriger le problème, qui pourrait être achevée et publiée d’ici quelques semaines.

“La question n’est pas de savoir si vous avez des problèmes ou non”, a déclaré Ken Dulaney, spécialiste de la téléphonie mobile chez Gartner, au Wall Street Journal. “Ce qui compte, c’est la réactivité d’Apple. Si Apple corrige ce problème, ses clients lui ficheront la paix.”


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur