Le clavier sans touche de Keybowl

Cloud

Keybowl a mis au point un clavier sans touche, destiné aux personnes éprouvant des douleurs musculaires ou articulaires. Une idée généreuse mais onéreuse.

Il est un peu plus volumineux qu’un clavier mais ne possède aucune touche. L’orbiTouch de Keybowl est le premier clavier sans touche pour ordinateur de bureau. L’orbiTouch est doté de deux dômes orientables dans huit directions, chacune comparable aux points cardinaux (Nord, Nord-Est, Est, Sud-Est, Sud, Sud-Ouest, Ouest, Nord-Ouest). Le nombre de combinaisons de ces deux fois huit positions offre 255 possibilités. Suffisamment pour générer des caractères ASCII qui codent l’alphabet occidental et les caractères spéciaux (comme le @).

50 % de la vitesse de frappe

Aucun mouvement des doigts n’est requis au profit des mains et des bras avec une minimisation de l’usage des poignets. Si Keybowl annonce qu’après quelques heures d’apprentissage, on parvient à atteindre 50 % de la vitesse de frappe d’un clavier traditionnel, la société destine essentiellement son produit aux personnes éprouvant des difficultés musculaires ou articulaires. Et à ceux que cela amuserait.

Si l’orbiTouch est une idée généreuse, son prix l’est beaucoup moins : 399 dollars (environ 3 000 francs), soit près de dix fois plus qu’un clavier classique. Ça fait cher le caractère, même si l’achat en ligne bénéficie d’une réduction de 20 %. L’orbiTouch se connecte en port PS2 ou USB pour PC uniquement. Une version Mac est promise pour bientôt.

Pour en savoir plus :

Le site de Keybowl


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur