Le clonage des concepts d’Apple continue

Mobilité

Que ce soient les machines ou les logiciels, les idées de la marque à la pomme continuent d’inspirer les acteurs du monde Windows. L’iMac reste envié, idem du PowerBook, et le hub numérique fait des émules. Quant aux iApps et aux fonctionnalités de Mac OS X, on les retrouve chaque jour davantage au coeur de Windows XP. Même le style du site Web d’Apple est copié. Florilège…

En vous laissant porter au gré du Web, vous ne manquerez pas de le noter : le style adopté par le site Apple ou certains des éléments qu’il utilise se retrouvent à l’envi. Il en va ainsi des pages du site de Lindows qui reprennent les onglets déclinés de la première version de Mac OS X présentée dès janvier 2000. Les sites copiant tout ou partie de l’habillage d’Apple sont d’ailleurs souvent distributeurs d’un produit fortement inspiré des concepts qui font l’originalité de la Pomme. Tiggon Corporation, pour exemple, utilise pour décrire tous ses produits une barre dont la ressemblance n’est pas à prouver et commercialise Screen Arena. L’accessoire en plastique doté de vide-poches modifie l’aspect des moniteurs PC jusqu’à leur donner un look s’approchant de celui de l’iMac. Il est fourni en trois couleurs, rouge, bleu et gris, et l’entreprise le présente via une technologie bien connue : Apple QuickTime VR ! Mais si gagner l’aspect d’un Mac est une chose, carrément lui ressembler c’est bien mieux. Deux portables PC s’y entendent et miment le PowerBook Titanium voir édition du 25 novembre 2002. Le premier, le Vpr Matrix 200A5 de Best Buy, apparu en octobre dernier, fut selon le site MacObserver le premier PC à ressembler autant au portable professionnel d’Apple. Caractéristique principale de la machine : “un grand écran, approprié pour la lecture de DVD”, selon son vendeur. Mais depuis, la machine a été rattrapée par le JoyBook 8000 de BenQ, un autre clone du Titanium auquel son concepteur ajoute le concept de hub numérique, une trouvaille de Steve Jobs qui a déjà deux ans d’âge ! Il faut dire que BenQ distribue également quelques périphériques numériques.

Au-delà des machines, on trouve des spécialistes de la copie du look et des fonctions des logiciels estampillés Apple. Même si, il faut le reconnaître, certaines applications Mac sont fortement inspirées de produits Windows, c’est surtout sur l’aspect que le mimétisme s’exerce. Le site Aqua-Man.net a ainsi été longtemps pourvu de quelques applications à l’aspect étrangement similaire à celles d’Apple. Comme l’AquaBrowser, un clone d’Internet Explorer pour Mac, AquaFinder qui ouvrait des fenêtres similaires à celles de Mac OS X, iTalk pour MSN Messenger qui ressemblait trait pour trait à iChat et enfin AquaMail, une copie du Mail d’Apple. Depuis, sous l’injonction d’Apple, les programmes ont été retirés. Il faut dire que le constructeur n’a pas lésiné pour protéger ses idées (voir édition du 5 février 2001). Tous ne respectent pas pour autant les prérogatives Apple : on trouve encore ObjectDock pour Windows XP, une inspiration du Dock de Mac OS X, effets de grossissement compris, développé par StarDock, et nombre de “tuning”. Chez OSXP.net, par exemple, quantité d’icônes destinées à transformer Windows XP en Mac OS X sont proposées. Posséder une machine semblable au Mac serait-il devenu une quête pour les utilisateurs de PC ? Il faut le croire, même si cela peut paraître surprenant au vu des améliorations apportées par Windows depuis l’avènement de XP. D’ailleurs, côté Mac, on reprocherait plutôt à la nouvelle interface de ne pas se démarquer suffisamment d’Aqua ! S’il fallait une preuve de l’influence d’Apple et de son succès, en voilà une dépourvue de toute ambiguïté ! Oscar Wilde ne disait-il pas que “l’imitation est la plus sincère forme de flatterie” ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur