Le clustering en projet pour Apple ?

Cloud

A l’heure où seules quelques solutions d’éditeurs permettent de mettre des Mac en grappes, les équipes de Cupertino auraient préparé une version de Mac OS X Server intégrant les fonctions de clustering. De quoi renforcer l’offre serveurs de la firme.

Mardi 10 septembre 2002 à Paris, à l’occasion de l’Apple Expo, l’une des conférences organisées portait sur Xserve et Mac OS X Serveur. Pendant la série de questions-réponses, l’un des spectateurs s’interrogeait sur les capacités de clustering du Xserve (voir édition du 26 septembre 2002). Le clustering n’est autre que la répartition de gros calculs sur plusieurs machines en même temps, le plus souvent reliées par le port Ethernet. Les intervenants, des membres d’Apple, indiquèrent que des solutions existaient sous la forme de logiciels tiers. Et en effet, une solution existe : il s’agit de Pooch, de l’américain Dauger Research. Ce logiciel, connu parce qu’il alimente le projet de cluster Appleseed de l’université californienne UCLA (voir édition du 30janvier 2001), est conçu pour combiner la puissance de Mac fonctionnant en parallèle et pour utiliser notamment les fonctionnalités du moteur vectoriel des processeurs G4.

Mais le spectateur de la conférence de la dernière Apple Expo ne s’est pas tenu à cette réponse : il a voulu faire préciser ce qui était prévu au niveau du coeur (le kernel) de Mac OS X serveur. Les présentateurs ont eu cette réponse curieuse : en substance, “Apple sait que ses utilisateurs veulent cette technologie et comme Mac OS X est UNIX, il lui est techniquement possible de la fournir”. Et d’ajouter qu’Apple se veut très sérieuse en ce qui concerne son activité serveur et veut faire de Mac OS X le meilleur système serveur disponible : “Assurons-nous d’abord que Mac OS X serveur et que notre matériel sont mûrs, et nous verrons alors ce que nous pourrons faire pour l’améliorer… Mais nous savons que c’est ce que les utilisateurs veulent et nous voulons que Mac OS X soit le meilleur. Je vous suggère donc de garder un oeil sur nos futures annonces.” Tous les Mac concernés ?

En fait, le bruit court qu’Apple nourrirait dans ses laboratoires un projet intitulé “Wolf”, nom de code pour la fondation d’un cluster avancé en réseau qui permettrait aux Mac d’utiliser TCP-IP pour se partager des tâches de calcul distribuées en parallèle ! Plus surprenant, la rumeur veut que toutes les applications seraient en mesure d’en tirer parti, et à l’instar du peer-to-peer, tout Mac ayant déclaré être disponible pourrait traiter une tâche requise. L’Internet pourrait être ainsi utilisé pour permettre une utilisation de ressources inoccupées, selon le site Appleinside. Ces fonctionnalités ne seraient pas disponibles dans l’immédiat et attendraient une prochaine version du système d’exploitation pour serveurs.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur