Le co-fondateur d’Apple très mitigé sur l’iPhone, le MacBook Air et Apple TV

Mobilité

Lors d’une conférence en Australie, Steve Wozniak s’est montré très critique à l’égard des récents produits sortis par Apple.

Steve Wozniak, le co-fondateur d’Apple, s’est montré très critique à l’égard de l’iPhone et du MacBook Air, lors d’une conférence sur le thème du haut-débit à Sydney, en Australie, lundi 3 mars. Wozniak regrette la mise sur le marché de l’iPhone sans 3G : “franchement, j’étais déçu… la moitié des téléphones disponibles chez AT&T [l’opérateur mobile américain distribuant l’iPhone] sont déjà équipés de la technologie 3G”, a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse à laquelle a assisté le Sydney Morning Herald.

Steve Wozniak, qui a créé les ordinateurs Apple I et Apple II dans les années 70, n’est plus aux commandes de l’entreprise depuis 20 ans. Il estime que les réseaux Edge et 2G, dont l’iPhone est pour le moment équipé, ne sont pas assez puissants. “Quand ça met trop longtemps à charger, ça me frustre et je décide en général d’utiliser mon ordinateur portable plus tard”, a-t-il ajouté.

Batterie trop faible

Steve Jobs avait initialement pour objectif d’intégrer la 3G à l’iPhone, mais la batterie du téléphone n’était semble-t-il pas assez puissante pour supporter cette technologie. Un argument que “Woz”, comme l’ont surnommé ses fans, rejette : “les batteries de mes téléphones équipés de la 3G durent aussi longtemps que ceux qui n’en sont pas équipés”, pointe-il.

L’ingénieur en informatique a toutefois admis qu’il appréciait la qualité de l’interface utilisateur du téléphone, prenant pour comparaison les nombreux smartphones qu’il avait eu l’occasion d’avoir entre les mains.

iPhone, MacBook Air, Apple TV…

Interrogé sur le MacBook Air, le dernier ordinateur portable ultra fin d’Apple, Steve Wozniak a également fait part de nombreuses critiques. Il regrette notamment l’absence de lecteur de DVD, de connexion au réseau Ethernet, le relativement faible espace disque de – 80 gigaoctets – ou encore l’impossibilité de changer la batterie soi-même. Pour ces différentes raisons, l’ex-patron d’Apple a simplement déclaré qu’il “ne pensait pas que (le MacBook Air) rencontrerait un réel succès.”

Enfin, Steve Wozniak n’a pas mâché ses mots sur le versant vidéo de l’entreprise à la pomme. Il a critiqué son media center sorti l’année dernière : l’Apple TV. Il a également souligné la mauvaise qualité des vidéos sur Youtube et le problème de leur bibliothèque vidéos où chaque film doit être visionné dans les 24 heures suivant son achat. “Ma vie est bien trop aléatoire et imprévisible pour que je puisse regarder un film sans avoir à l’interrompre et reprendre la lecture quand je le sens. Je ne veux pas avoir à payer une nouvelle fois.”

Wozniak précise qu’il entretient de bonnes relations avec l’actuel président et autre fondateur d’Apple, Steve Jobs. Steve Wozniak est en outre toujours “employé” par Apple et en est aussi actionnaire.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur