Le code source de la FreeBox est partiellement dévoilé

Cloud

Cette partie du code source de la FreeBox sera intégrée au projet OpenWRT, qui sert à développer des micro-logiciels open source pour des routeurs.

Une partie du code source de la célèbre box de Free est désormais disponible. Elle a été révélée la semaine dernière par un des ingénieurs chargé du développement de cette FreeBox, Maxime Bizon, sur un forum Linux. Ce code source se limite seulement, pour le moment, à la gestion de certains composants de la box.

La partie du code source qui a été révélée est désormais intégrée au projet OpenWRT, permettant d’élaborer, sous une distribution libre GNU Linux, de nouveaux firmwares (ou micrologiciels) pour différents routeurs.

Le code source rendu public concerne la gestion matérielle des entrées et sorties des processeurs Broadcom BCM63XX. Ce type de processeurs est à l’heure actuelle implanté dans de nombreuses box, comme la LiveBox ou la NeufBox.

Cette mise à disposition de son code source est peut-être une façon pour Free de mettre un point final au différend qui l’opposait, fin 2007 à certains développeurs du noyau Linux. Ils accusaient en effet le FAI de ne pas respecter la licence GPL en intégrant dans sa FreeBox des technologies open source sans le mentionner et sans redistribuer le code source modifié.

Une lettre d’avertissement avait même été envoyée à Free, lui demandant instamment de mentionner que des logiciels libres étaient utilisés dans la conception de la box, et d’obtenir la possibilité d’accéder aux codes sources de l’ensemble des applications open source modifiées par Free.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur