Le commerce électronique doit faire ses preuves

Cloud

Selon l’analyse de la société Intermarket Group, la majorité des internautes qui se renseignent sur leurs futurs achats via Internet tardent à acheter en ligne. L’une des raisons : la méfiance face à l’envoi de données personnelles ou du numéro de sa carte de crédit.

Les analystes tardent à s’accorder sur les perspectives et le réel essor du commerce électronique. Selon les chiffres de la société Intermarket Group, les deux-tiers des consommateurs aux Etats-Unis utilisent l’Internet pour s’informer sur les produits qu’ils souhaitent acheter. Or seulement un tiers l’utilisent vraiment pour commander et payer leur bien. Environ 77% des personnes interrogées ont souligné que la visibilité des prix incitait à se tourner vers le Web, mais 67% des sondés s’inquiètent de rencontrer un conflit s’ils veulent renvoyer leur achat. Près de 65% d’entre eux étaient soucieux du sort de leur numéro de carte bleue, tandis que 58% s’estimaient insatisfaits sur les questions des droits et du respect de la vie privée. Enfin, un acheteur sur quatre s’est plaint du temps nécessaire pour recevoir sa commande.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur