L’e-commerce ne connaît pas (encore) la crise

Mobilité

Le CA des sites marchands a augmenté de 27% au troisième trimestre. La période de Noël redonne le sourire aux membres de la Fevad.

Si les ventes ont tendance à ralentir en magasin, le commerce en ligne, lui, semble plutôt bien se porter. Selon la Fevad (Fédération du e-commerce et de la vente en ligne), les ventes via Internet ont bien résisté à la crise économique au troisième trimestre.

Selon l’indice iCE 30 fondé sur un panel de sites marchands leaders en France et des informations communiquées par les principales plates-formes sécurisées de paiement (regroupant près de 45 000 sites)*, les sites marchand ont vu leur chiffre d’affaires progresser de 27% par rapport à la même période en 2007.

Pour le moment, la Fevad constate que l’e-commerce a su attirer de nouveaux adeptes : sur un an, plus de trois millions de Français supplémentaires se sont convertis aux achats en ligne.

Cette croissance est-elle dûe à l’offre plus étendue de boutiques sur le Net ? La Fevad recense 45 000 sites actifs dans le domaine du commerce électronique, en hausse de 40% sur un an.

Joyeux e-Noël

En revanche, la Fédération du e-commerce déplore une stagnation du montant du panier moyen par consommateur, qui s’établit à environ 94 euros par transaction. Pour la première fois, ce panier moyen ne progresse plus d’une année sur l’autre.

La période des fêtes devrait par ailleurs donner un petit coup de fouet au e-commerce. Le montant des ventes de fin d’année devrait atteindre les 3,8 milliards d’euros. Et près de 7 internautes sur 10 comptent bien profiter du Web pour acheter leurs cadeaux de Noël.

Ils passeront peut-être par des plates-formes comme eBay, PriceMinister, Voyages-Sncf.com ou Fnac.com, qui restent, au troisième trimestre, les quatre sites les plus visités en France.

Méthodologie : petit rappel
Les résultats de cette enquête trimestrielle sur les ventes sur Internet organisée par la Fevad sont calculés à partir des données collectées auprès des sites Web du panel iCE 30 de la Fédération, comme CDiscount, Expedia, LaFnac, La Redoute, Pixmania, Vente-privee ou Voyages Sncf.com. La Fevad interroge également 7 plate-formes sécurisées de paiements, totalisant près de 45 000 sites. L’indice global de croissance et l’estimation de la taille de marché sont calculés à partir des données recueillies auprès des sites du panel iCE 30 et des valeurs des paiements électroniques communiquées par les plates-formes sécurisées de paiements.

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur