Le conseil d’administration d’Apple s’enrichit

Cloud

Le professeur Arthur D. Levinson, Pdg et président du conseil d’administration de la société Genentech, est entré au Conseil d’Administration d’Apple. Sa présence apporte une voix aux utilisateurs de Mac, dont il est un admirateur.

Arthur D. Levinson est le Pdg de Genentech, une société de biotechnologies installée en Californie et focalisée sur l’étude et l’utilisation des protéines de l’ADN et de matériaux génétiques destinés à des spécialités médicales. Il a fait une apparition durant MacWorld dans la vidéo promotionnelle sur le G4 Cube, où il soulignait la compacité du nouvel ordinateur d’Apple et posait la question de savoir s’il y avait quelque chose à y ajouter…

Il a été nommé au “Board of Directors” (BOD – conseil d’administration), un organe qu’il connaît bien, puisqu’il est Président du conseil d’administration de sa société. Cet instrument est essentiellement destiné à entériner et valider les choix stratégiques des entreprises. Il est également utilisé pour bénéficier d’un partage de compétences, de connaissances et de réseau de relations. Le BOD d’Apple comprend, outre Steve Jobs, Bill Campbell, Pdg d’Intuit, éditeur du logiciel de comptabilité Quicken et fournisseur de services d’alertes financières en ligne. Y siège également Gareth C. Chang, Pdg de PingPong.com, qui fournira sous peu des services de navigation sur le Web, mais aussi président du conseil d’administration de Click2asia, un site de communauté. On y rencontre aussi Millar Drexler, président de Gap, un industriel du textile, Larry Ellison, le turbulent Pdg d’Oracle, spécialisée dans les bases de données puissantes pour l’industrie, et Jerry York, dirigeant de Micro Warehouse, un spécialiste de la vente par correspondance.

L’arrivée d’Arthur Levinson peut être ressentie comme la première vraie représentation des utilisateurs du Mac au sein du conseil d’administration de la Pomme. En effet, Arthur Levinson est un grand utilisateur des machines d’Apple, à la différence des autres participants au BOD, qui n’ont pas d’attachement particulier pour cette plate-forme, et qui ont jusque-là fait surtout pression pour atteindre la rentabilité financière. Levinson marque aussi un tournant pour Apple : le retour de la pomme sur le marché des sciences et techniques, dont il est un représentant (voir notre édition du 31 juillet 2000.

Pour en savoir plus :

Le conseil d’administration d’Apple (en anglais)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur