Le Conseil National du Logiciel Libre veut mieux faire entendre la voix de l’open source

Cloud

Le Conseil National du Logiciel Libre (CNLL) a pour but, entre autres, de devenir un relais et un acteur incontournable pour promouvoir l’écosystème des entreprises du logiciel libre en France.

“L’union fait la force” : pour promouvoir l’univers de l’open source, dix associations régionales* représentant plus de 200 entreprises du logiciel libre en France ont décidé de se regrouper pour former le Conseil National du Logiciel Libre (CNLL).

La mission de ce Conseil est simple : pousser l’utilisation du logiciel libre auprès des particuliers, des entreprises, des administrations, des association et des collectivités en faisant connaître les bénéfices apportés par l’open source afin d’être en mesure de pérenniser l’activité économique de la filière.

Alors que, selon une étude du cabinet Pierre Audoin Consultants, le secteur du logiciel libre a représenté un marché de 1,1 milliard d’euros l’année dernière, le CNLL compte poursuivre au niveau national l’action entamée depuis plusieurs années par les groupements régionaux, pour ainsi encore davantage “dynamiser et structurer l’ensemble de l’écosystème des entreprises du logiciel libre” en France.

Cette fédération nationale s’est imposée un certain nombre d’objectifs pour cette année 2010.

Le Conseil National du Logiciel Libre compte sensibiliser les pouvoirs publics ainsi que les organisations nationales aux actions réalisées par les entreprises du logiciel libre, développer la visibilité des acteurs du monde de l’open source, en mettant en avant leurs offres et services mais aussi en faisant connaître leurs besoins, dans l’emploi ou la formation par exemple.

Au sein de cet écosystème, le CNLL devrait également s’attacher à favoriser les échanges de bonnes pratiques entre les différentes organisations régionales tout en permettant aux entreprises spécialistes du logiciel libre “d’échanger et de travailler ensemble“.

*Membres  fondateurs du CNLL : Alliance Libre, Cap Libre, Collibri (Cap Digital), GT LL (System@tic), Libertis, OSS@TV (Telecom Valley), PLOSS, PLOSS RA, Pôle Nord, ProLibre


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur