Le Conseil national du numérique se saborde

Marketing

La nomination d’un nouveau secrétaire général a été perçue comme un signal politique de reprise en main. Ses membres n’ont pas apprécié.

Les membres du Conseil national du numérique ont décidé de donner leur démission en bloc.

La raison de ce “saut d’humeur” ? Le déclencheur semble avoir été la nomination de Jean-Baptiste Soufron, issu du cabinet ministériel de Fleur Pellerin (PME – innovation – économie numérique) comme Secrétaire général de l’instance de consultation destinée à guider le gouvernement dans les problématiques IT.

Un poste qui était à pourvoir après le départ de Benoît Tabaka pour Google France.

Ce qui a été perçu comme un signal politique de reprise en main du CNNum. C’est visiblement la goutte qui a fait déborder le vase : “Soucieux de faciliter cette réflexion sur la gouvernance du numérique, les membres du CNNum ont décidé de remettre leur mandat (…).

Cette décision n’engage toutefois pas Gilles Babinet, dont la mission de “Digital Champion” auprès de la Commission européenne doit être préservée dans l’intérêt du numérique”, précisent le collège du CNNum dans un communiqué (PDF).

De son côté, Fleur Pellerin n’a pas caché ses intentions vis-à-vis du CNNum : elle souhaite remettre à plat la “gouvernance Internet” en France et réformer cette instance.

Elle veut élargir les profils des membres du collège en intégrant des économistes et des universitaires.

Initialement mis en place par l’ancien Président de la République Nicolas Sarkozy, le CNNum était essentiellement composé d’entrepreneurs du Net et de représentants du monde du logiciel.

Après une première présidence sous Gilles Babinet (issu du monde des start-up), Patrick Bertrand (Directeur général de Cegid, logiciels d’entreprise), venait de prendre sa succession.

Cette transition correspondait à peu près à l’arrivée de François Hollande à l’Elysée.

C’est le premier clash que Fleur Pellerin doit gérer depuis sa prise de fonction ministérielle après avoir accompagné François Hollande en tant que principal conseillère IT lors de la campagne pour la présidentielle.

Crédit photo : ©-icetray-Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur