Le contrat fondateur d’Apple vendu aux enchères pour 1,6 million de dollars

Cloud

L’acte fondateur de la société Apple Computer Company a été vendu aux enchères à New York pour 1,6 million de dollars. Un dirigeant d’une chaîne télé s’est porté acquéreur.

Le contrat fondateur d’Apple original, signé par les trois associés Steve Jobs, Steve Wozniak et Ronald Wayne, a été vendu aux enchères par la maison Sotheby’s à New York mardi 13 décembre.

Compris dans le lot, les documents enregistrant le retrait de Ronald Wayne de l’aventure Apple, seulement 12 jours après la fondation de l’entreprise.

Estimées entre 100 000 et 150 000 dollars par la société de vente aux enchères, ces cinq feuilles datent d’avril 1976.

Elles comportent la première mention officielle du nom Apple Computer Company, sont dactylographiées à la machine à écrire, comprennent un petit trou d’agrafeuse en haut à gauche et mesurent 216 x 279 mm.

Le lot a finalement été acquis pour un montant de 1 594 500 dollars (1,17 millions d’euros) par Eduardo Cisneros, un business man américain qui dirige une chaîne de télévision.

A l’origine, les documents étaient la propriété de Ronald Wayne, qui n’est resté partenaire que 12 jours avant de vendre ses 10% d’Apple pour 2300 dollars.

Il les a vendu en 1994 pour “quelques milliers de dollars” à Wade Saadi, un entrepreneur américain qui s’était “passionné pour les réalisations de Steve Jobs“, mais n’a jamais possédé de produit Apple raconte eWeek UK.

Notons qu’à 1,6 million de dollars pour 5 pages, ce contrat vaut donc 320 000 dollars par page, ou 53 000 dollars par gramme (en comptant 6 grammes par page).

Au final, c’est encore une fois le malchanceux Ronald Wayne qui a raté une opportunité de devenir millionnaire.

Il est aujourd’hui retraité dans le Nevada, et vend des timbres et des pièces de collection, selon un portrait réalisé en 2010 par le Telegraph.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur