Le créateur du JailBreak rejoint Apple pour un stage

CloudMobilitéSmartphonesTablettes

Comex, le jeune créateur de JailBreakMe, servant à “libérer” l’iPhone et l’iPad, va poursuivre son “oeuvre” en interne.

Le hacker se cachant derrière le pseudonyme Comex, de son vrai nom Nicholas Allegra, a annoncé sur Twitter qu’il rejoignait Apple dès la semaine prochaine pour un stage.

L’identité de l’auteur du fameux logiciel JailBreakMe, servant à libérer l’iPhone et l’iPad du carcan imposé par Apple, a été dévoilée le 1er août par Forbes.

Dans une interview donnée au magazine, “Comex” déclarait qu’il était “en congé de l’Université de Brown” [Providence, Rhode Island] depuis l’hiver dernier, à la recherche d’un stage.

En attendant, il consacrait son temps à rechercher des cracks dans iOS, équipant les appareils mobiles d’Apple dont il assure être un “fan”.

C’est vraiment plus pour le défi que pour autre chose” qu’il a contourné les protections de iOS, explique-t-il.

Ca ressemble à la correction d’un devoir d’anglais. Il suffit de parcourir [le code] et de chercher les erreurs. Je ne sais pas pourquoi je suis si doué pour ça“, expliquait-il au journal.

Notons que Nicholas Allegra, désormais âgé de 19 ans, a appris en autodidacte à programmer en Visual Basic dès l’âge de 9 ans, avant de faire ses armes de hacker en déchiffrant l’OS de la console de jeu Nintendo Wii.

Andy Greenberg, le journaliste de Forbes, notait alors malicieusement qu’Apple avait besoin d’un stagiaire de plus dans ses équipes de sécurité après avoir repéré des failles dans l’iPhone.

La firme de Cupertino semble l’avoir pris au mot…

Nicholas Allegra. Crédit photo : Forbes et Nathaniel Welch.

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur