Le Crédit Agricole généralise son offre d’accès Internet

Cloud

Les Tiscali, Club-Internet, Wanadoo et autres AOL vont devoir compter avec un nouveau concurrent : le Crédit Agricole. La banque vient en effet d’annoncer l’élargissement national de son offre d’accès Cario.fr avec trois forfaits dont les tarifs n’ont rien à envier à ceux des FAI nationaux.

Un accès Internet associé à des portails régionaux d’informations et de services, telle est l’offre du Crédit Agricole (CA). Lancé il y a environ six mois sur quelques régions, Cario.fr devrait couvrir l’ensemble du territoire national (découpé en 46 “caisses” régionales) d’ici la fin mars 2002. Autrement dit, Cario.fr se positionne comme un véritable fournisseur d’accès national qui s’adresse aux cinq millions de clients du CA autant qu’à tous les Français.

Ce nouvel entrant n’a pas à rougir face aux concurrents nationaux. Tant en termes d’offre forfaitaire que de tarifs. Cario.fr propose trois formules payantes et un accès libre (facturation à la communication locale). Les forfaits de 5, 12 et 25 heures sont respectivement facturés 7, 10 et 18 euros. Soit entre 0,72 et 1,4 euro de l’heure. Des tarifs situés dans la moyenne des offres nationales des principaux FAI français mais sans engagement de durée. Et au service d’accès s’ajoutent des services pratiques : compteur en ligne, nombre d’adresses e-mail illimité, possibilité de changer de forfait simplement et gratuitement, assistance technique 7 jours/7 de 9h à 22h, etc. Auxquels devraient bientôt s’ajouter des services de paiement sécurisés, notamment. Pour ce lancement à l’échelle nationale, Cario offre trois mois gratuits pour toute inscription avant le 31 mars.

Pas d’ADSL pour l’instant

Pour le moment, Cario.fr ne dispose pas d’offre ADSL. “C’est avant tout une question d’organisation dans le temps”, justifie Stéphanie Sonolet, directrice de Cario.fr, “nous préférons nous assurer de la qualité de notre service avant d’étudier une offre haut débit.” L’Internet illimité sera également à l’étude en temps voulu. Cario.fr enregistre aujourd’hui “quelques milliers d’abonnés”. La directrice du service n’en dira pas plus concernant les objectifs visés. Mais si Cario.fr veut “jouer dans la cour des grands”, le nombre de comptes Internet à atteindre devra se chiffrer au moins en centaines de milliers d’abonnés.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur