Le CRM de Microsoft disponible aux Etats-Unis

Cloud

Attendu fin 2002 puis retardé, le lancement de l’application CRM de Microsoft a finalement eu lieu, aux Etats-Unis dans un premier temps. C’est la première application de gestion destinée aux entreprises issue des laboratoires de Microsoft. L’éditeur de Redmond réussira-t-il dans ce nouveau métier ?

Sur le front du CRM, la menace Microsoft se précise. Après divers atermoiements, l’éditeur a finalement lancé, en Amérique du Nord, son application CRM, moins d’un an après avoir fait part de son intention d’aborder ce marché. Initialement prévu fin 2002, le lancement du produit a donc été très légèrement différé, le temps d’améliorer son intégration dans les applications de back-office qui, elles, sont issues d’acquisitions. Il s’agit de l’américain Great Plains et du danois Navision. Toutefois, le connecteur permettant d’intégrer l’application de CRM au PGI de Great Plain ne devrait pas être disponible avant avril 2003. Comme prévu, Microsoft attaque ce domaine applicatif par le bas de gamme, à savoir les entreprises de moins de 500 employés. Sur ce terrain, il va rencontrer pléthore de “petits” éditeurs comme SalesLogix, KDP, Salesforce ou FrontRange Solutions (voir édition du 15 janvier 2003), qui doivent commencer à se faire des cheveux blancs. Cela dit, le produit de Microsoft n’est disponible pour le moment qu’aux Etats-Unis ; sa localisation pour les pays européens prendra encore au moins six mois.

Lors de la conférence de presse, Microsoft a, selon divers médias en ligne américains, mis en avant l’intégration native de son produit dans ses autres applications de bureautique telles Word et Outlook. Une fois de plus, il s’agit pour l’éditeur de Redmond de profiter de sa mainmise sur la bureautique pour s’imposer dans d’autres domaines applicatifs. Quant au prix, il est soit de 395 dollars par utilisateur pour la version d’entrée de gamme, soit de 1 295 dollars par utilisateur pour la version dite Professional. Toutes deux demandent de s’équiper de Windows 2000 Server. Sont également nécessaires SQL Server 2000, Active Directory et Internet Explorer 5.5. Microsoft recommande en outre de s’équiper d’Exchange Server 2000 et Office 2000 ou Office XP afin de bénéficier de toutes les fonctionnalités du produit ! Bien évidemment, il faut ajouter les coûts du service pour installer le produit, du serveur exécutant l’application, de la formation des utilisateurs… D’ores et déjà, plusieurs centaines de distributeurs assurent sa commercialisation en Amérique du Nord et plus de 200 clients auraient déjà passé commande. Reste à savoir si ces distributeurs ont la capacité d’intégrer avec succès une application de CRM, car la compétence du réseau des distributeurs traditionnels de Microsoft consiste essentiellement à vendre des boites et des licences.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur