Le duo ‘PC portable et Internet sans fil’ séduit les entreprises

Mobilité

Selon le deuxième Baromètre de la mobilité Dell-IDC, 79% des entreprises
sondées veulent acquérir des PC portables. Le Wi-Fi est un bon produit d’appel.

Seulement six mois après la publication de leur premier baromètre de la mobilité (septembre 2006), Dell et les analystes d’IDC présentent déjà une deuxième édition. Objectif : identifier les raisons qui poussent les sociétés à adopter les ordinateurs portables, mesurer la place du haut débit et les impacts du télétravail.

Certains pourraient s’étonner d’un délai aussi court, mais en six mois, les évolutions sont déjà notables. Les sociétés sont désormais 79% (contre 71% lors de la précédente étude) à envisager une acquisition d’ordinateurs portables, dont plus de la moitié dans les six prochains mois.

Parmi les critères de choix, le fait de surfer tout en se libérant du poste fixe semble primordial : le Wi-Fi est nécessaire pour 70% des utilisateurs tandis que les technologies Internet mobile (3G, HSPA et EDGE) recueillent 36% d’adhésion. 48% des entreprises ont déjà déployé des solutions 3G contre seulement 33% il y a six mois !

Le niveau de satisfaction est en moyenne de 87 %. La plus grosse critique restant la couverture des réseaux sans fil jugée insuffisante (33%). Ceux qui n’ont pas encore sauté le pas du sans fil ont quand même réalisé des tests (26 %), trois fois plus qu’il y a six mois.

Pourquoi ce mouvement de fond ? Parce que les outils de travail ont été adaptés pour pouvoir être accessibles en situation de mobilité (48 %) et parfois des logiciels dédiés ont même été mis en place (22 %), à en croire les résultats de ce deuxième baromètre.

“Flexibilité du travail” et “satisfaction des salariés”

Les utilisations du portable autre qu’au bureau se font au domicile (76 %), chez les partenaires (59 %), sur les salons (52 %), dans le train (29 %)… 68 % des employés qui ramènent un ordinateur portable à la maison en font aussi un usage personnel. Résultat, “l’ordinateur portable favorise la flexibilité du travail et la satisfaction des salariés” pour 72 %.

Dans 88 % des cas, les salariés peuvent accéder à distance au réseau de l’entreprise. Les sociétés sont donc conscientes à 84 % que la mise en place d’une politique de sécurité est indispensable. Pourtant 61 % n’ont pas identifié clairement leurs besoins en la matière (61 %) et les salariés n’ont pas exprimé leurs attentes (28 %) !

Les solutions préconisées sont en priorité l’interdiction d’installation de logiciels personnels (70 %), la restriction des sites Web autorisés (67 %) et la vérification de l’intégrité du PC portable avant connexion au réseau d’entreprise (66 %).

Mais Dell étant un constructeur de PC portables, l’étude glisse bien sûr aussi quelques informations sur les machines elles-mêmes : 31 % des ordinateurs portables sont déjà équipés en 3G, 58 % devraient l’être dans deux ans.

L’échantillon interrogé est composé de 100 PME de 200 à 999 salariés et de 100 grands comptes de plus de 1000 salariés. Quand on rentre les détails, on s’aperçoit avec une différence de quelques pourcents à chaque fois que la mobilité est plus rentrée dans les moeurs chez les grands comptes et qu’ils ont plus de projets en la matière.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur