Le DVD audio est servi !

Cloud

Après le DVD vidéo, voici le DVD audio. Il propose un codage de la musique sur 24 bits à 192 KHz pour une qualité sonore meilleure que celle des CD. Mais le prix des lecteurs est élevé. Pas de chance en effet, les lecteurs de DVD actuels ne comprennent rien aux DVD audio. Attendons de voir…

Dans la jungle des formats de DVD (voir édition du 17 novembre 2000), voici que resurgit le DVD audio. Comme son nom l’indique, ce support d’enregistrement est réservé au son. En fait la taille des fichiers audio ne permet pas de placer sur les 4,7 Go d’une face plus de 74 minutes de musique, comme sur un CD. En utilisant un DVD avec double couche, on peut pousser jusqu’à 117 minutes. Bref, pas de quoi fournir de la vidéo, les éditeurs doivent donc se contenter d’images fixes. Ou bien ils choisissent de presser des DVD hybrides en plaçant sur l’autre face des vidéos, au format DVD vidéo, donc sans atteindre la qualité 192 kHz 24 bits du DVD audio.

Vous l’avez compris, les lecteurs de DVD audio supportent donc le format DVD vidéo, mais en revanche l’inverse n’est pas vrai. Dommage. D’autant plus que les premiers lecteurs de DVD audio se révèlent très onéreux : Panasonic en commercialise un à 8 000 francs, tandis que chez Technics il faut débourser 10 000 francs pour accéder à la haute qualité sonore. Une haute qualité mais pas seulement car le système multicanal permet d’obtenir des effets supérieurs à ceux que l’on connaît avec le DVD vidéo. Les constructeurs promettent de se retrouver ainsi à la place du chef d’orchestre, littéralement entouré par les instruments, le son étant redistribué sur les enceintes arrières et centrales qui se chargent de l’ambiance.

Une inconnue demeure : le prix des disques. L’expérience montre que le passage à un nouveau support se traduit toujours par une augmentation du prix, – souvenez-vous de l’arrivée des CD – avec les DVD audio il n’y a aucune raison d’y couper. Quant à savoir s’il sera possible d’enregistrer ses propres DVD audio, sur des DVD Ram, Rom, -RW ou +RW, ne comptez pas dessus. Les fabricants expliquent le retard de l’arrivée du DVD audio, prévue au départ pour le début de cette année, par l’adoption d’une sécurité anticopie (la solution développée avec Intel (voir édition du 9 août 2000). Enfin, avant de vous lancer dans le DVD audio, attendez d’en savoir un peu plus sur le SACD (le “super audio CD”) son concurrent direct développé par Sony, qui possède des caractéristiques très semblables. Une fois de plus les standards vont s’affronter.

Pour en savoir plus :

* Le DVD Audio expliqué par Panasonic

* Le SACD expliqué par Sony


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur