Le FBI recense des records de cybercriminalité

Cloud

Selon l’agence américaine, les pertes en 2007 se sont élevées à 240 millions de dollars.

La cybercriminalité a atteint des sommets, à en croire les chiffres du FBI qui estime à 240 millions de dollars les pertes enregistrées l’année dernière. L’Internet Crime Complaint Center (IC3) du FBI a reçu l’année dernière 206 884 plaintes impliquant des crimes en ligne commis aux Etats-Unis. Selon ses estimations, les pertes totales auraient augmenté de 40 millions de dollars par rapport à l’année précédente.

“Internet offre aux apprentis-criminels de nombreuses opportunités d’attaquer des victimes qui ne s’y attendent pas, et ce rapport illustre toute l’étendue de ce type de criminalité”, a déclaré James E. Finch, directeur adjoint de la FBI Cyber Division. “Ce rapport ne montre pas en revanche combien de ces activités ne sont pas signalées. Déposer plainte auprès de l’IC3 est la meilleure façon d’alerter les autorités chargées de la cybercriminalité.”

Le crime en ligne le plus courant est celui de la fraude aux enchères, c’est-à-dire que les produits achetés ne sont jamais envoyés.

La fraude aux cartes bancaires, les intrusions, les spams/courriers indésirables et la pornographie infantile figurent également parmi les activités criminelles les plus souvent recensées.

Traduction de l’article FBI reports Internet crime at all-time high de Vnunet.com en date du 4 avril 2008


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur