Le fondateur d’AgoraVox lance coZop avec deux associés

Mobilité

Carlo Revelli (AgoraVox), Thierry Crouzet (BonWeb) et le développeur Bertrand Couturier lancent un nouveau site de “social reading”.

“Donnez plus de poids à vos idées en republiant les articles de [votre weblog] sur coZop. Nous les monétiserons et vous reverserons 50% des revenus générés”. Tel est le message que viennent de recevoir par e-mail certains blogueurs. Il provient de Cozop.com, une société en cours de création par trois fondateurs : Carlo Revelli et Thierry Crouzet, qui ont respectivement fondé AgoraVox et BonWeb, et Bertrand Couturier, un développeur.

Actuellement en test, le nouveau site se définit comme un “nouveau service de social reading”, c’est-à-dire “une zone de coopération” ou “une sorte de club de lecture géant”. Concrètement, il propose d’agréger les billets de certains weblogs. Pour les abonnés, il intègre également des fonctionnalités de réseau social, leur permettant de faire connaître à leurs contacts leurs lectures, commentaires et appréciations.

50% des revenus nets dans la poche du blogueur

Le zeste de réseau social n’est pas sans rappeler certains aspects de Baagz (lancé fin 2007 par Exalead) ou de Digg, même si coZop ajoute de son coté la publication des articles dans leur intégralité.

Concernant la rémunération des auteurs, le site met en avant un partage des revenus publicitaires “au prorata du nombre de pages affichées de chaque auteur”, avec la possibilité de visualiser sur le site “les revenus bruts approximatifs générés par [les] pages”. Le contributeur perçoit in fine 50% des revenus nets générés.

Sur ce dernier point, coZop devrait donc offrir une alternative intéressante à des plateformes comme Overblog (qui rémunère ses blogueurs en droits d’auteurs) ou à des sites collaboratifs tels qu’Obiwi (qui attribue, lui, à ses contributeurs des points “Biwi” ouvrant droit à des “avantages”).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur