Le fondateur de Musiwave passe de la musique à la vidéo sur mobile

Mobilité

Avec la plate-forme Eyeka, Gilles Babinet veut optimiser la gestion des photos et des vidéos sur mobile. Un premier tour de table a été effectué.

Après avoir co-fondé et développé la start-up Musiwave pendant cinq ans (voir interview du 26 novembre 2004), Gilles Babinet a vendu à Openwave sa société qui fournit aux opérateurs mobiles des services de musique (sonneries musicales, téléchargements de titres?) dans le courant de l’automne 2005 (voir édition du 27 septembre 2005).

Depuis, il a lâché les commandes pour se concentrer sur un nouveau projet de start-up du nom de Eyeka. La vocation de cette société est de “proposer aux utilisateurs de téléphones mobiles une façon différente et innovante de gérer et d’utiliser les vidéos prises avec leurs portables”. Une société française a été créée dans ce sens mi-janvier mais le site Internet n’est pas encore ouvert.

Gilles Babinet s’est associé à Franck Perrier, ancien directeur général de Corbis France (la banque d’images de Bill Gates). “Nous nous complétons bien. Je connais le business mobile et Franck maîtrise les problématiques de droit à l’image”, commente Gilles Babinet. Yves Languepin, qui a occupé pendant six ans le poste de directeur technique du site de vente de vins ChâteauOnline.com, a rejoint le duo.

Premier tour de table significatif

Cette petite équipe aux compétences reconnues vient d’effectuer sa première levée de fonds de cinq millions de dollars (4,1 millions d’euros) auprès de Ventech (un fonds d’investissement rattaché à Natexis Private Equity qui avait déjà soutenu Musiwave) et de DN Capital (une société de capital-risque anglo-saxonne). Les fonds serviront à développer la plate-forme technologique à à recruter une équipe.

Sur le fond du projet, les instigateurs du projet évitent de s’écarter du communiqué de presse annonçant le lancement officiel d’Eyeka. La plate-forme permettra aux utilisateurs mobiles de gérer les photos et vidéos prises avec leur portable “de façon optimale et experte”. Une vision intéressante à l’heure du développement du moblog (contraction de blog sur mobile) et de la vidéo sur mobile.

La jeune pousse devrait développer des applications à destination des intermédiaires comme les constructeurs de terminaux ou les opérateurs mobiles mais aussi proposer directement des services à destination des consommateurs finaux. “Nous jouerons sur les deux volets”, affirme Gilles Babinet. Le lancement opérationnel du service n’est pas communiqué.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur