Le G4 Cube se vendrait-il mal ?

Mobilité

Le bruit courait de site en site depuis une semaine et Apple vient de le confirmer : son quatrième trimestre ne connaîtra pas de revenus aussi élevés que ceux attendus. Le tableau complet sera dressé le 18 octobre prochain. En attendant, les remarques du directeur financier indiquent que les objectifs de ventes du Cube ne sont pas atteints.

Apple a lâché une note d’avertissement : son quatrième trimestre n’atteindra pas le niveau de bénéfices attendus. Le chiffre d’affaires devrait atteindre entre 1,85 et 1,90 milliards de dollars (près de 14 milliards de francs) et le bénéfice en prendra un coup, s’affaissant de près de 200 millions, à près de 825 millions de francs. La raison ? Des ventes moins élevées que prévu en septembre.

Trois raisons sont à invoquer, selon Fred Anderson (voir notre portrait du 29 août 2000) : “D’abord, nous avons connu un niveau de ventes moins élevé que celui attendu en septembre, dû à un ralentissement d’activité dans le monde entier. Deuxièmement, nos ventes à l’éducation, qui doivent normalement être élevées en septembre, l’ont été moins que prévu. Et enfin, le début de vente de notre G4 Cube est moins élevé que prévu, avec une baisse du chiffre d’affaires attendu. Nous sommes en train de revoir nos plans d’avancement, et fournirons des objectifs moins élevés pour le trimestre à venir et la prochaine année fiscale, quand nous annoncerons nos résultats le 18 octobre.”

Le Cube se vend mal, donc. Reste à savoir dans quelle mesure. Cette information devrait nous être fournie le 18 octobre prochain, puisque Fred Anderson ne manque pas de préciser le nombre d’unités vendues lors du trimestre achevé. “Nous sommes clairement passés sur un dos d’âne qui se ressentira dans nos bénéfices avant investissements”, a précisé Steve Jobs. “Bien que ce ralentissement soit décevant, nous avons des produits tellement fabuleux à venir – dont MacOS X – que nous restons optimistes pour l’avenir”. Il faudra donc attendre une vingtaine de jours pour pouvoir commencer à analyser la valeur du niveau de vente du G4 Cube et à chercher à comprendre pourquoi il n’a pas démarré sur les chapeaux de roues.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur