Le G4 Titanium fait (encore) parler de lui

Mobilité

Le nouveau PowerBook G4 est tellement beau que certains font tout pour se le faire offrir. La torture d’autres portables devient même un acte répertorié ! Les impatients devraient peut-être prêter attention à certaines réflexions des quelques (heureux ?) propriétaires de la machine : le TiG4 serait capable de créer des arcs électriques et ne serait pas immunisé contre les rayures. Petit florilège…

“Je suis prêt à donner un rein pour l’avoir”, “c’est le plus beau PowerBook qui ait jamais existé”, “je viens de laisser tomber mon PC pour cette petite merveille” (voir édition du 13 février 2001)… N’en jetez plus, ce ne sont que quelques-uns des extraits des réactions suscitées par le nouveau portable de la firme de Cupertino. Et quand on vous dit “je viens de laisser tomber mon portable pour le nouveau G4”, ne vous attendez pas à un sens figuré ! Aux Etats-Unis, certains utilisateurs de PowerBook G3 en entreprise n’ont pas hésité à laisser tomber leur machine sur le macadam dans l’espoir de pousser leur société, par cet “accident”, à l’achat d’une des nouvelles machines d’Apple (voir édition du 10 janvier 2001) ! Bien tenté, mais mal leur en a pris : la société en question les a fait repasser sur des PowerBook à 233 MHz !

A l’instar du PowerBook G3, chocs et coups ne font pas de bien au TiG4, ainsi qu’il convient d’appeler la nouvelle machine : la peinture qui recouvre le titane semble pouvoir être rayée par le fait de frottements répétés. Mais ce n’est pas tout : attention lors de l’utilisation du trackpad ! Si vous exercez une pression brutale sur son côté droit, le lecteur de DVD tend à soulever légèrement le sommet du boîtier… Parlant de DVD, l’utilisation du lecteur semble erratique pour le moment : il apparaît relativement lent à faire apparaître et disparaître les disques sur le bureau. Il s’agirait d’un mauvais alignement de la tête de lecture, nécessitant une intervention du SAV. La réparation nécessite de 5 à 7 jours aux Etats-Unis. Et les défauts de jeunesse de la machine ne s’arrêtent pas là…

Coup de foudre pour le TiG4

Une autre réaction surprenante de la machine concerne l’électricité statique et le titane (voir édition du 26 janvier 2001). Certains utilisateurs ont rapporté avoir déclenché la foudre sur les rebords du clavier de leur nouvelle machine ! Un arc électrique se formerait dans certaines conditions spécifiques dont les suivantes : l’utilisateur doit porter des chaussures (ce qui reste fréquent !) et l’ordinateur relié au réseau Ethernet. Selon Dan Knight, qui a expérimenté ce problème et l’a rapporté en premier à Macs Only!, seuls les rebords du clavier seraient affectés et plus spécifiquement les touches de fonction. Lorsque la décharge se produit, l’ordinateur se fige ! Toute activité est en fait soudainement suspendue. Il ne reste alors plus qu’à redémarrer…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur